L’émotion à la simple pression d'un bouton

5 min de lecture
Dimitri Vegas et Like Mike font partie des meilleurs DJ du monde. Leurs chansons et leurs sets marient dynamisme, précision et beats, qui permettent à leur public de décoller de 0 à 100 – comme à bord de leur nouvelle voiture de tournée, une BMW M8.

Le 27 mars 2020

Cette sensation de décollage de 0 à 100 est l’instant le plus émotionnel. Autant dans nos chansons qu’à bord de la BMW M8.
Dimitri Vegas & Like Mike

DJs

Déclencher des émotions

Dimitri Vegas & Like Mike ont quitté le fond de la BMW M8 pour s’installer à la place du pilote et du copilote. Ils sont en route pour un festival hivernal en Norvège et profitent de l’occasion qui leur est offerte. L’élément décisif de leurs morceaux est le drop, explique Dimitri. « Dans la musique électronique, c’est le point culminant de la chanson, comparable au refrain dans la pop. Il s’agit de ce bref moment de silence, avant que le beat et la mélodie explosent, reprennent, se libèrent à nouveau. C’est la joie qui anticipe ce qui est sur le point de se produire. Cette sensation de décollage de 0 à 100, quand le beat t’écrase dans ton siège, te propulse en avant. Précision, dynamisme : c’est l’euphorie à l’état pur ». « C’est en principe le même sentiment que celui de tenir le volant d’une BMW M8, c’est le moment le plus émotionnel », affirme Mike, tout sourire, avant d’appuyer sur la pédale des gaz du bout du pied. Et là, c’est au tour du moteur de faire la musique.

Nous ne nous posons jamais la question de savoir ce qu’il faut faire, mais celle de ce que nous voulons faire.
Dimitri Vegas & Like Mike

DJs

Vidéo : avec Dimitri Vegas & Like Mike sur les routes de Norvège

-

Dimitri Vegas & Like Mike : la musique électronique dans l’ADN

Enfants déjà, Dimitrios Anastasios et Michael Thivaios, nos deux DJ à la ville, savaient déjà que la musique coulait dans leurs veines. Alors âgés de 15 et 17 ans, les deux frères quittent la Grèce pour s’établir sur l’île espagnole d’Ibiza, un haut lieu de la fête, attirés par l’un des centres les plus palpitants de la musique électronique. En quelques années seulement, Dimitri Vegas et Like Mike ont quitté l’anonymat pour se hisser au sommet de la sphère de l’Electronic Dance Music (EDM). Aujourd’hui, ils font partie des producteurs les plus influents au monde, composent des hymnes pour des festivals comme Tomorrowland, en Belgique. En 2019, le duo a été élu au nombre des DJ les plus appréciés et les plus talentueux au monde par le magazine musical britannique « DJ Mag », pour la deuxième fois après 2015.

Pour pouvoir donner le rythme, il faut parfois aussi savoir céder.
Dimitri Vegas & Like Mike

DJs

Bibliothèque de souvenirs sonores

Les deux artistes puisent l’inspiration pour leurs morceaux en se plongeant dans le passé ou lors d’expériences hors pair. « Nous pouvons faire appel à une foule de souvenirs, particulièrement de la fin des années 1980 et des années 1990, qui nous ont vu grandir », explique Mike. « Des films légendaires, des jalons musicaux. Bon nombre des chansons sorties à l’époque sont encore et encore mixées et jouées aujourd’hui. Mais nous pouvons aussi être inspirés par une belle vue, un coucher de soleil, des expériences faites en vacances ou des émotions, comme de rouler dans une voiture ».

Des pionniers disposés au compromis

Traduire ces inspirations en signaux acoustiques ne veut pas dire que les deux musiciens tombent immédiatement d’accord sur la manière de s’y prendre. « Nous n’avons de cesse de nous imposer de nouveaux défis pour chacune de nos chansons, pour toutes nos performances. Nous voulons nous réinventer sans perdre notre identité propre. Donner son avis, le défendre, est l’un des facteurs les plus importants dans ce contexte », affirme Dimitri. Mike complète : « C’est normal, quand des gens créatifs collaborent. Il y a toujours des points de friction, mais si nous voulons donner le rythme, nous devons aussi pouvoir céder de temps à autre. Nous ne nous posons jamais la question de savoir ce qu’il faut faire, mais celle de ce que nous voulons faire. Sur chaque piste, nous réunissons nos deux approches, nous nous échangeons, complétons les mélodies et essayons d’en tirer le meilleur possible ».

Les deux frères ne passent pas tout leur temps ensemble en studio, chacun ayant son propre processus créatif. Mais ils se consultent régulièrement pour connaître l’avis de l’autre. Mike avoue pourtant qu’ils sont d’impitoyables critiques l’un pour l’autre. Une mélodie doit donc être excellente avant d’être envoyée à l’autre. « Il se peut que Mike soit leader d’un projet, et moi d’un autre », explique Dimitri, « Mais la chanson finale reflète en fin de compte toujours nos deux caractères. Cela demande de faire des compromis, mais en fin de compte, c’est notre manière constructive de faire les choses ». Et le succès leur donne raison.

« La voiture est l’endroit idéal pour tester de la nouvelle musique »

Tromsø, plongée dans la nuit norvégienne, leur fait face à la manière d’un tableau enchanté. Les lumières de la ville se reflètent dans l’eau. Dimitri Vegas et Like Mike se calent dans le fond de la BMW M8. Dans la lumière des phares, les routes enneigées glissent comme une mélodie hypnotique. Pour les célèbres DJ de l’électro, les trajets entre les différentes soirées qu’ils animent sont une pause dans un emploi du temps bien chargé. Car leur profession demande de nombreux déplacements, en avion, en bus ou en voiture. Les deux frères confirment d’ailleurs passer beaucoup de temps sur la banquette arrière des véhicules qui les conduisent d’un endroit à l’autre.

En dehors de leur studio, leurs voitures sont le lieu idéal pour écouter tranquillement des versions de démonstration de leurs morceaux et de tester de nouveaux enregistrements (➜ lisez également : 6 chansons pour tester vos enceintes voiture). « En route, je peux me décontracter et peaufiner mes morceaux dans le calme », explique Dimitri. En tournée, lui reste-t-il un peu de temps pour se mettre lui-même au volant ? Comme son frère, il regrette que ce ne soit pas assez souvent le cas. « Nous profitons de l’été à Ibiza pour conduire ». Et entre-deux, il y a heureusement toujours ces moments libérateurs où le temps passé dans la voiture n’est pas une fin en soi, mais une petite échappée dans une vie trépidante. Un plaisir. « Même s’il ne s’agit que de se rendre au supermarché ».

La bande-son de l'accélération

Les frères ne partagent pas seulement le succès, mais aussi une longue passion pour les BMW. « Ce sont des véhicules luxueux, mais aussi sportifs, fiables, précis à conduire, qui marient confort et pur plaisir de rouler », raconte Mike. La BMW i8, la BMW X5 et la BMW M8 font partie de leurs modèles favoris, la dernière de préférence en version cabriolet (➜ lisez également : Le meilleur de la balade en cabriolet) pour Dimitri Vegas. « Il est parfait pour l’été à Ibiza », précise Dimitri. Il préfère nettement rouler décontracté avec sa M8 que la vitesse. Néanmoins, il apprécie de savoir que le moteur a suffisamment de réserve pour affronter les routes de montagne et les longues lignes droites. Car les deux artistes travaillent jour après jour à peaufiner la bande sonore de l’accélération.

Photos : BMW, CNN; Auteure : Markus Löblein