« The Rival Rig », la plateforme d’esport visionnaire

7 min de lecture
BMW, moteur de l’esport : premier produit conçu par la société de technologie virtuelle RIVALWORKS, la plateforme « The Rival Rig » permet, entre autres, aux joueurs de s’asseoir en bénéficiant d’un confort optimal, et ce, grâce à son IA innovante.

Le 17 septembre 2021

Cela fait déjà un moment que l’esport est passé du statut de sport de niche à celui de phénomène mondial. Les frontières entre le sport réel et l’expérience virtuelle sur écran sont de plus en plus floues. Au-delà du talent, les joueurs ont donc besoin de technologies et d’équipements dignes de ce nom. C’est notamment le cas dans les jeux de sim racing (➜ Voir également : Jeux de course : trucs et astuces d'un pro de l'esport), où des volants et des sièges de course fidèles à la réalité rendent l’expérience de conduite virtuelle encore plus réaliste. En lançant en exclusivité mondiale « The Rival Rig », une plateforme de pointe composée d’un siège, d’un écran et de capteurs, BMW passe à la vitesse supérieure en matière d’équipement, tout en ayant le regard tourné vers l’avenir de l’esport. 

Comme l’explique Stefan Ponikva, Vice President Brand Experience BMW, cette plateforme visionnaire d’esport est le premier produit développé par l’usine technologique virtuelle RIVALWORKS. « “The Rival Rig” est le premier produit issu de notre laboratoire de technologie virtuelle. Pour nous, ce projet représente le lien logique entre la réalité d’une entreprise technologique et des expériences virtuelles inédites. BMW Group Designworks est parvenu à transposer une idée audacieuse en une réalité extraordinaire. »

Dans la vidéo

« The Rival Rig » par RIVALWORKS
BMW Esports Boost, RIVALWORKS et « The Rival Rig » témoignent du rôle moteur joué par BMW dans le monde de l’esport.
Stefan Ponikva,

Vice President Brand Experience BMW

RIVALWORKS : du monde virtuel à la réalité

RIVALWORKS a fait sa première apparition dans la série manga de fiction « Heroes of Rivalry » (➜ Voir également : Toutes les informations sur Heroes of Rivalry). Au cours des derniers mois, BMW a collaboré avec ses équipes partenaires afin de proposer aux amateurs d’esports un tout nouveau format de narration. Dans cette aventure, RIVALWORKS a été mise en scène comme une usine technologique dans laquelle les ingénieurs de BMW recherchent de nouvelles idées et de nouveaux composants matériels. L’objectif est toujours le même : se servir d’une technologie innovante pour promouvoir la compétition entre les joueurs et les équipes dans le domaine de l’esport et lui donner une nouvelle dimension. « The Rival Rig » est le premier produit (réel) issu de ce projet. 

Dans le monde réel, les ingénieurs de BMW ont développé le concept de cette plateforme de gaming multifonctionnelle, avec le soutien de Designworks, le studio d’innovation de BMW Group. Leur attention s’est principalement portée sur trois thèmes : « Gaming Performance », « Players’ Health » et « Open Source ». « The Rival Rig » présente donc de nombreuses fonctionnalités utiles qui favorisent les performances des joueurs et tiennent compte des aspects liés à leur santé. Ce dispositif est également pensé comme une plateforme ouverte dans laquelle les futures idées et initiatives de la communauté doivent circuler au même titre que celles des plateformes de jeux ou des fournisseurs de matériel et de logiciels tiers. « The Rival Rig » dispose de nombreux atouts tels que le « Microclimate Control System » et l’« Adaptive Seating ». Grâce à l’interaction entre des capteurs intégrés contrôlés par l’IA, ainsi que des coussins d’air pneumatiques et des actionneurs électromécaniques, l’ensemble de la plateforme s’adapte parfaitement aux mouvements des joueurs.

Pour le design, nous nous sommes inspirés des vaisseaux spatiaux et des voitures de Formule 1. Ce projet a requis que nous travaillions au millimètre près.
Holger Hampf,

président de BMW Group Designworks

« The Rival Rig », bien plus qu’un siège innovant

La rencontre entre Designworks et RIVALWORKS – Holger Hampf, président de Designworks, explique comment lui et son équipe ont relevé ce défi : « Avec le projet “The Rival Rig”, BMW et RIVALWORKS ont cherché à repousser les limites des capacités humaines, comme ils ne l’avaient encore jamais fait dans les projets précédents. L’idée était de concevoir une plateforme de gaming capable de donner une toute nouvelle dimension à la technologie et à l’esthétique dans ce domaine. Notre objectif était de faire en sorte que l’assise, le positionnement des mains et l’appui-tête soient les plus confortables possible, afin que les joueurs puissent s’immerger totalement dans leur univers et ressentir une sensation d’apesanteur. Travailler sur ce genre de projet est une occasion qui ne se présente probablement qu’une fois dans la vie d’un designer. Cette plateforme nous a permis d’explorer tous les extrêmes en matière de technologies. » 

La Formule 1, véritable source d’inspiration

Pour cette immersion extraordinaire dans le monde de l’esport (➜ Voir également : Guide d’initiation à l’esport), l’équipe a puisé son inspiration dans des sources tout aussi extraordinaires. « Nous avons cherché l’inspiration dans les domaines où les gens sont amenés à prendre des décisions en une fraction de seconde », indique Hampf. « Pour le design, nous nous sommes inspirés des vaisseaux spatiaux et des voitures de Formule 1. En y réfléchissant bien, on se rend compte que les vaisseaux spatiaux et les vols spatiaux habités sont conçus pour permettre aux astronautes d’utiliser des systèmes très complexes et de prendre des décisions extrêmement vite. Bien souvent, ces dispositifs dépassent tout ce qui est considéré comme “humainement possible”. Ce constat vaut également pour la Formule 1, où les capacités physiques des pilotes sont exploitées à l’extrême. Nous avons appliqué les connaissances acquises dans ces domaines à ce nouvel environnement, en veillant aux détails à un niveau microscopique. Ce projet a en effet requis que nous travaillions au millimètre près. » 

The Rival Rig : une plateforme conçue sur mesure pour les joueurs et les spectateurs

Pour les passionnés d’esports, « The Rival Rig » sert donc simultanément de passerelle entre le monde réel et le monde virtuel. Et comme le souligne Hampf, cela se reflète également dans son design. « Avant toute chose, il faut savoir que nous avons développé la plateforme de gaming en étroite collaboration avec des joueurs. En effet, pour concevoir un design permettant au joueur d’être immergé dans un autre univers, il faut connaître les caractéristiques physiques des utilisateurs potentiels : taille, poids, longueur des bras, taille des mains, etc. Deuxièmement, bon nombre des décisions que nous avons prises concernant le design de la plateforme sont basées sur l’esthétique que l’on retrouve généralement au sein même des jeux. Ces univers visuels ont également influencé l’atmosphère que nous voulions créer : grâce aux effets lumineux par LED qui exploitent l’ensemble du spectre lumineux, la plateforme de gaming peut restituer fidèlement les actions qui se déroulent dans le jeu. Il peut s’agir aussi bien d’ambiances calmes que de scènes dynamiques très éclairées. » 

Les interactions intenses entre les joueurs et les fans de la communauté de l’esport ont également joué un rôle majeur dans le processus de conception de cette plateforme de gaming visionnaire. « La plateforme de gaming n’est pas seulement conçue pour les joueurs, nous avons aussi pensé aux spectateurs », explique Hampf. L’esport représente en effet un marché en pleine expansion avec une forte audience, aussi bien en ligne que lors des événements en direct. « À travers “The Rival Rig”, notre objectif était de renforcer le lien entre les joueurs et les téléspectateurs. Nous y avons notamment intégré des dispositifs d’éclairage spéciaux permettant aux fans et aux spectateurs de prendre part à l’action. »

 

Une expérience de jeu virtuel ultime grâce à l’IA

Au-delà de sa structure, la plateforme de gaming « The Rival Rig » est également une référence en matière de fonctionnalité, et ce, grâce à l’intelligence artificielle et à ses capteurs intelligents. Hampf et son équipe ont imaginé une plateforme unique capable de « lire » l’utilisateur et de communiquer avec lui en analysant ses mouvements en permanence. Cela signifie que les joueurs ne doivent plus effectuer aucun réglage eux-mêmes. Par exemple, si la température augmente dans le dossier, la plateforme envoie de l’air dans cette zone pour la refroidir. Si une forte pression est exercée au niveau des accoudoirs, la plateforme les abaisse et élimine les points de pression. Fruit de l’IA, cette plateforme de gaming insuffle une nouvelle dynamique à l’esport. 

BMW dans les esports

Depuis 2020, BMW collabore avec cinq des meilleures équipes au monde du célèbre jeu « League of Legends ». Cloud 9, FNATIC, FunPlus Phoenix, G2 Esports et T1 portent fièrement les couleurs de BMW lors des événements les plus prestigieux dans le domaine. Les Worlds ont été le point d’orgue de la première saison de collaboration en 2020, puisque G2 Esports et la FNATIC y ont affronté les meilleures équipes du monde pour se hisser jusqu’à la phase finale à élimination directe. G2 Esports a même atteint les demi-finales. En avril 2021, les spécialistes de « Dota 2 » d’OG Esport ont également rejoint l’équipe « United in Rivalry ». Cette implication dans l’univers de l’esport permet à BMW de bénéficier de points de contact totalement nouveaux avec une communauté dynamique et en pleine expansion.

BMW occupe également une place de choix dans le milieu du sim racing et a fait de BMW SIM Racing (➜ Voir également : Tout pour venir à bout du circuit virtuel) un pilier indépendant de son programme de course automobile. Les BMW SIM Cups attirent les meilleurs sim racers du monde entier, qui s’affrontent pour décrocher des victoires, des titres et des prix intéressants dans des voitures de course BMW virtuelles. En 2021, les équipes BMW SIM Racing sont présentes pour la première fois sur la grille de départ. BS+COMPETITION, G2 Esports, Team GB et Team Redline représentent BMW sur diverses plateformes de simulation.

Auteur : Markus Löblein ; Photos : BMW ; Vidéo : BMW

Heroes of Rivalry

En savoir plus