« BMW Individual : personnalisation à la perfection »

8 min de lecture
BMW Individual Manufaktur exauce les souhaits de luxe : laquages spéciaux, matières exclusives, détails personnalisés. L’hôtel de luxe sud-africain « Ellerman House » a commandé un modèle unique, inspiré de la végétation locale. Nous avons accompagné le making-of de la BMW Série 7.

Le 24 novembre 2020

Activer les notifications push

Mobilité innovante, futures tendances captivantes et tours/minute élevés : Inscrivez-vous dès maintenant pour être informé des dernières actualités.

Abonnement réussi.

Abonnement échoué.

Si vous avez besoin d'aide, suivez le lien pour obtenir de l'aide.

Le moment de vérité est arrivé. Cela fait des mois que Nic Bladen bricole, expérimente et dessine des plans dans son atelier, avant de tout recommencer depuis le début. Il se saisit délicatement d’une feuille de plante filigrane en bronze de 3 mm d’épaisseur, se penche sur sa table de travail et la pose avec précaution sur la pièce fraisée, toute aussi fine, de la plinthe devant lui. Le moulage s’insère comme par magie dans le vernis noir et brillant du placage. L’idée de l’artiste né en Afrique du Sud fonctionne. Il va répéter la procédure encore 31 fois, pour obtenir cinq plinthes décoratives avec chacune 32 petites fleurs et feuilles de bronze. Des pièces de collection qui ne seront pas exposées dans une galerie mais qui viendront habiller une BMW Série 7.

Un véhicule individualisé pour son hôtel de luxe, utilisé comme navette et reflétant l’unicité de la nature de l’Afrique du Sud : c’est avec cette idée que Paul Harris, propriétaire du boutique hôtel luxueux « Ellerman House », au Cap, a approché l’équipe de BMW Individual en 2018. L’hôtel abrite la plus grande collection d’art privée du pays. Dans cet esprit, la voiture neuve de l’établissement ne devait pas seulement être une voiture de luxe sur mesure, mais devenir une pièce de collection elle aussi.

Tout l’attrait réside dans le fait de réaliser quelque chose qui ne s’est jamais fait auparavant.
Thomas Langenegger

BMW M & BMW Individual Conseil aux clients exclusifs

« BMW Individual est gage de perfection artisanale et d’exclusivité sans égale », affirme Thomas Langenegger, BMW M & BMW Individual Conseil aux clients exclusifs. « Notre motivation est de réaliser quelque chose que personne n’a encore jamais fait avant nous. Grâce à l’offre unique en son genre de la manufacture, nous pouvons donner un caractère personnel à chaque BMW. Le résultat est une voiture de rêve personnalisée, semblable à nulle autre, pour laquelle nous trouvons une solution créative afin d’exaucer chaque vœu d’individualisation. »

BMW Individual « Ellerman House » : galerie mobile avec 32 espèces végétales

La BMW Série 7 destinée à l’hôtel de luxe « The Ellerman House » devait refléter le caractère multiple de la nature indigène. Dans ce but, Paul Harris, le mandant, a choisi de travailler avec Nic Bladen. L’artiste sud-africain est célèbre pour ses sculptures en bronze détaillées, inspirées de l’univers botanique de l’Afrique du Sud, qui font aussi partie de la collection d’art du boutique hôtel. Son idée : transformer le placage en bois du véhicule en pièce d’exposition, en intégrant les éléments végétaux indigènes coulés dans le bronze dans les plinthes décoratives du BMW Série 7.

« En matière d’art, comme de personnalisation de voiture, il en va d’une histoire personnelle. Ce sont les détails qui comptent. Je voulais raconter l’histoire de la végétation du « royaume floral du Cap », raconte Nic Bladen. « Plus de 1 500 espèces végétales, appelées fynbos, poussent au pied des montagnes, dans les vallées, sur la côte et tout autour de la ville du Cap. Elles m’ont inspiré et ce projet inédit permettra aux générations nouvelles de se faire une idée de l’univers végétal exceptionnel de cette région. »

Pour travailler les feuilles et les fleurs, Nic Bladen procède de la même manière que lorsqu’il réalise ses œuvres. Cette fois-ci pourtant, le résultat est encore plus filigrane qu’à l’accoutumée. Il commence par effectuer une empreinte en plâtre de chaque plante, qui servira à obtenir un moule. La plante qui se trouve à l’intérieur du bloc de plâtre est brûlée, et l’espace ainsi gagné comblé de bronze liquide. Le métal peut alors prendre la forme des feuilles ou des fleurs choisies.

Aux dires de l’artiste, le plus grand défi aura été de transformer les moulages en trois dimensions en placage en deux dimensions. Pour réaliser sa vision, il lui aura fallu beaucoup expérimenter et s’associer à Colin Rock, spécialiste de la confection de meubles sur mesure. Ensemble, ils se sont attelés à former les plantes de bronze à l’aide de marteaux et de ponceuses, travaillant le plus délicatement possible jusqu’à ce que chacune d’elles soit suffisamment plate pour se loger dans les creux préparés à leur intention dans les plinthes de la limousine de luxe. « Nic nous a ensuite envoyé les plinthes, que nous avons protégées d’un vernis transparent », explique Thomas Langenegger. « Rétrospectivement, cela peut paraître simple, mais définir ces étapes et trouver les bonnes méthodes de production, sans parler de les accorder entre elles, s’est révélé incroyablement compliqué. Mais nous adorons ce genre de défis. »

Recherche de la perfection artisanale, luxe, élégance intemporelle et amour du moindre détail : la BMW Série 7 « Ellerman House » en est un merveilleux exemple.
Paul Harris

Propriétaire d’« Ellerman House »

Grandir avec sa mission

Chez BMW Individual, on aime les défis : « Un collectionneur de voitures de New York a commandé trois voitures neuves, une M5, un M6 Cabriolet et un M6 Coupé », se souvient Thomas Langenegger. « Chaque intérieur devait être habillé de cuir de couleur Sakhir Orange, y compris les éléments décisifs pour la sécurité comme le centre volant, qui abrite l’airbag, ce qui a rendu la chose très compliquée ». Le client nous a bien fait comprendre qu’il avait spécialement choisi BMW Individual pour concevoir sa voiture de rêve. « Et nous avons exaucé son vœu. »

La devise est que tout est possible. Un client a demandé que chaque centimètre de l’habitacle de sa voiture soit recouvert de cuir. Même la vis à ailette de la boîte à outils. Au final, 40 mètres carrés de cuir ont ainsi été utilisés dans cette BMW Série 7. Pour discuter de ses souhaits particuliers, un ressortissant de Hawaï a apporté à Munich un morceau de bois d’acacia koa. « Cet arbre ne pousse que là-bas et cette essence n’a probablement jamais été intégrée à une voiture auparavant », se souvient Thomas Langenegger. Ce morceau de bois rare circule désormais dans un M6 Cabriolet personnalisé sur cette île du Pacifique. L’une des expériences les plus impressionnantes fut la mise en œuvre de l’étude de faisabilité BMW NIGHT SKY (➜ lisez également : Une météorite à bord : ils ont décroché les étoiles). Les experts de BMW Individual ont passé des semaines à piquer des motifs cosmiques dans les sièges en cuir Merino, à illuminer la console centrale de constellations et à intégrer plusieurs mosaïques. Des mosaïques réalisées avec un matériau vieux de 4,5 milliards d’années et provenant d’une véritable météorite.

La Montagne de la Table venue d’Allemagne

À plus de 10 000 kilomètres de Nic Bladen et du boutique hôtel « The Ellerman House », les placages laqués noir piano rejoignent la limousine de luxe conçue sur mesure. Dans l’usine auto BMW de Dingolfing, aux portes de Munich, les collaborateurs dessinent à la main la coachline de couleur adaptée à la limousine. Le logo de l’hôtel est également réalisé à main levée. « Nic Bladen a été inspiré par les dégradés de brun délavés par la pluie de la Montagne de la Table. C’est dans cet univers chromatique que nous voulions concevoir la BMW Série 7. C’est pourquoi nous avons choisi des éléments appropriés dans différents domaines », ajoute Thomas Langenegger. « Chez BMW Individual, nous avons le choix parmi plus de 100 vernis spéciaux et plus de 20 variantes de cuir, tous déclinés selon le code couleur BMW. Pour ce design, nous avons utilisé une peinture pour voiture historique, dénommée à juste titre « laiton ». Les sièges en cuir Merino bicolore avec logo brodé sur les appuie-tête reprennent le jeu des couleurs. Par ailleurs, le cuir a été utilisé autant que possible dans ce véhicule exclusif », révèle encore Thomas Langenegger.

Pour moi, il y a toujours quelque chose de magique à terminer une œuvre d’art.
Nic Bladen

Artiste

La symbiose du luxe et du développement durable

Près de deux ans après la première idée, la BMW Série 7 réalisée sur mesure quitte les halles de BMW pour l’Afrique du Sud. Un long voyage en forme de point d’orgue. « Ce véhicule, c’est le luxe dans sa forme la plus aboutie », indique Thomas Langenegger. « En sa qualité d’hybride plug-in, la BMW 745 est aussi équipée d’un moteur durable. Grâce à l’intégration réussie des plantes, elle établit un lien incomparable avec la patrie de l’hôtel de luxe « Ellerman House ». Nous sommes ravis que notre vision commune soit désormais devenue réalité. »

Le luxe moderne est taillé à la mesure du caractère et du style personnel. Comme ses hôtes, Paul Harris apprécie l’esthétique et la noblesse sans prétention. Néanmoins, le vrai luxe est constitué d’expériences uniques. Pour le propriétaire de l’hôtel, « il en va d’instants particuliers. Et de prendre conscience du fait que de pouvoir vivre de tels moments est un privilège. Avoir cette limousine BMW Série 7 individualisée devant moi est un tel moment d’exception », dit-il visiblement ému. Accompagné de Nic Bladen, il ne se lasse pas d’admirer le véhicule sous toutes ses perspectives. L’artiste, lui, est fier : « Pour moi, il y a toujours quelque chose de magique à terminer une œuvre d’art. J’ai désormais un lien particulier avec cette limousine de luxe, puisqu’elle est en même temps une petite galerie roulante présentant mon travail. » 

Quant à la collection d’art d’« Ellerman House » elle s’est enrichie d’une œuvre hors pair.

Émissions de CO2 51-48 g/km (cycle combiné)
Consommation de carburant 2,2-2,1 l/100 km (cycle combiné)
La consommation d'énergie 15,5-15,1 kWh/100 km (cycle combiné)
1 / 7
Le making-of de la BMW Série 7 « Ellerman House » montre combien de temps, de créativité et de travail minutieux ont été nécessaires pour réaliser ce véhicule unique. Découvrez d’autres créations de la manufacture dans la galerie.
2 / 7
De l’espace dans la voiture : l’habitacle de la BMW NIGHT SKY a été décoré avec un véritable météorite.
3 / 7
600 grammes d’une matière unique en son genre ont été découpés en plaquettes de 0,35 millimètres d’épaisseur, appliquées ensuite à la main sur la console centrale, le levier de vitesses et le bouton de démarrage.
4 / 7
La BMW Individual 760Li Sterling inspired by ROBBE & BERKING témoigne d’un art exercé à la perfection. En coopération avec la célèbre orfèvrerie, l’équipe de BMW Individual a intégré pas moins de 14 kilogrammes d’argent martelé.
5 / 7
Même la double calandre légendaire était en pur argent.
6 / 7
De l’espace à la mer. Avec le chantier naval finlandais Nautor's Swan, une BMW Individual M760Li évoquant l’atmosphère élégante des yachts a vu le jour. Cette pièce unique, inspirée d’un voilier, a été agrémentée d’éléments en bois de teck à l’intérieur.
7 / 7
Les sièges ont été habillés de cuir Merino Feinnarbe dans les tons blanc fumé/marron Criollo, au même titre que les montants avant et arrière de l’habitacle, le cadre des sièges et des portes ainsi que l’habillage latéral du panneau de bord.

BMW Individual se présente

Quels accessoires pour voiture trouve-t-on dans le portefeuille de BMW Individual et quels souhaits de design automobile l’équipe est-elle en mesure d’exaucer pour personnaliser une voiture de rêve ? Thomas Langenegger, BMW M & BMW Individual Conseil aux clients exclusifs, lève le voile sur ses activités.

Qu’est-ce que BMW Individual ?

BMW Individual est divisé entre la collection et la manufacture. Dans la première, les clients trouvent par exemple des équipements exclusifs en cuir mérinos ou des plinthes en essence japonaise noble sen. La manufacture est quant à elle responsable de l’individualisation du véhicule, voire du design d’une voiture unique au monde.

Quelles sont les possibilités d’individualisation ?

Les clients peuvent composer leur voiture de rêve en faisant leur choix parmi de nombreux éléments comme la couleur BMW, la peinture, le rembourrage des sièges, les coutures contrastées ou un cuir d’une couleur particulière. En outre, des artisans sont en mesure de revêtir l’intérieur de cuir, d’effectuer des broderies, d’appliquer des éléments graphiques sur les stores à enrouleur, les montants de l’habitacle, les plinthes des portes ou de l’intérieur ou de réaliser une coachline, une ligne dessinée à la main le long du véhicule. Pendant des mois, voire une année, nous définissons avec le client pratiquement chacun de ses vœux, aussi inédits soient-ils, le moindre détail du véhicule, jusqu’ ce que chaque élément soit individuellement perfectionné en théorie. Nous nous assurons aussi que les prescriptions légales et les règlements en vigueur soient respectés sans la moindre ambiguïté. Car nous accordons une importance primordiale à la sécurité.

Quel est donc le plus grand défi ?

L’exigence de la qualité et les contrôles de sécurité. Chaque véhicule réalisé sur mesure exige une coordination extrêmement précise entre tous les services impliqués, depuis le design automobile jusqu’au développement et à la distribution en passant par les artisans spécialistes en matière de sellerie, de carrosserie ou de découpes au laser.

Quels sont les modèles BMW Individual qui vous ont le plus marqué ?

D’une part la BMW Individual 760Li Sterling inspired by ROBBE & BERKING. En coopération avec la célèbre orfèvrerie, nous avons intégré à un véhicule plus de 14 kilogrammes d’argent martelé. Même la calandre était en pur argent. Mais l’un des projets les plus impressionnants fut certainement la BMW NIGHT SKY. Pour ce modèle unique, des plaquettes de 0,35 millimètres d’épaisseur ont été taillées dans un morceau de météorite de 25 kilogrammes, vieux de 4,5 milliards d’années. L’équipe de BMW Individual s’est servie de ces éléments filigranes pour réaliser des mosaïques, notamment sur la console centrale, le levier de vitesses et le bouton de démarrage.

Quel est le meilleur moment de votre travail ?

Celui de la livraison. C’est fabuleux de voir ce que l’on a accompli. Notre motivation, c’est que le client soit fier de sa voiture et qu’il sente posséder un objet hors du commun.

Photos/Videos : BMW ; Auteure : Markus Löblein

BMW Individual, ou l’expression de la personnalité

En savoir plus