Découvrez les modèles, produits et services BMW:

BMW dans votre pays

Sélectionner un autre pays

Qu’est-ce qui fait d’un endroit notre préféré?

8 MIN DE LECTURE

Tout le monde a un lieu privilégié – un endroit de bien-être et de convivialité:

le canapé à la maison, un café ou même un hamac dans le jardin. Mais qu'est-ce qui rend ces endroits si spéciaux? Venez à la recherche sensuelle d'indices sur la magie des lieux de bien-être.

Nous cherchons un endroit où nous nous sentons bien. À l’abri et en sécurité. Où nous pouvons nous détendre, où le stress nous quitte. Où nous sommes pleinement nous-mêmes. Un lieu que nous aimons aussi partager avec des personnes chères.

Essayez le hygge

La nostalgie d’un lieu privilégié semble aujourd’hui plus forte que jamais. Les chercheurs en tendances ont déjà attribué plusieurs noms au fait de se retirer dans des endroits privés et protégés. Le «Cocooning», par exemple, qui est le fait de se calfeutrer dans ses quatre murs. Ou le «Homing», regroupement convivial dans un endroit privé. Et aujourd’hui? Le monde entier aspire au «Hygge».

Ce terme danois désigne un mode de vie ancré dans la culture scandinave. Dans une atmosphère agréable, vous pouvez profiter du temps seul, entre amis ou en famille. Hygge éveille des sentiments de bien-être et de détente.

La langue allemande utilise un terme similaire: la «Gemütlichkeit». Les gens peuvent s’asseoir confortablement ensemble. En même temps, ce mot a une forte dimension spatiale. Un appartement peut être confortable, tout comme une auberge. Alors qu’est-ce qui fait qu’un endroit est confortable et hyggelig?

Design pour tous les sens

Le designer coréen Jinsop Lee a développé la théorie du design des 5 sens. D’après celle-ci, un bon design n’est pas seulement esthétique. Il s’entend, il sent, il a un goût et il se ressent aussi. Pour ainsi dire, le hygge et la Gemütlichkeit pour tous les sens. Notre lieu privilégié serait alors un endroit qui nous rend heureux dans le plus grand nombre possible de ces cinq catégories. Essayons!

1

Le sens de la Gemütlichkeit: la vue

La plupart des informations que nous percevons de notre environnement sont optiques. Nous voyons les couleurs, les formes, les dimensions et la lumière. Tout cela peut être créé par la nature, comme un ruisseau qui serpente à travers une prairie. Ou arrangé par l'homme, comme le confortable salon d'une vieille ferme.

Pour les couleurs, il existe des différences culturelles. Ainsi, le blanc en Chine est considéré comme couleur de deuil; dans les pays occidentaux, c'est le noir. Et pourtant, la psychologie sait dans quelles couleurs nous avons tendance à nous sentir bien et quelle architecture intérieure nous rend heureux.

Couleurs et design

Par-delà les frontières, le bleu est la couleur préférée la plus souvent citée. Le bleu calme et représente l’immensité du ciel. De manière générale, les couleurs naturelles dans l’architecture intérieure ont un facteur de bien-être élevé. Les nuances de brun renvoient le confort de la terre. Le vert équilibre mais est également synonyme de fraîcheur et de vivacité.

Il est plus difficile de déterminer les dimensions parfaites d’une pièce. L’homme des cavernes qui sommeille en nous aime les pièces protégées et restreintes. La place que nous occupons intuitivement dans les pièces montre à quel point nous sommes ancrés dans l'âge de pierre: nous nous asseyons volontiers de manière à voir les entrées et les sorties. De même, nous installons le plus souvent notre lit face à la porte de la chambre. La raison à cela est un instinct qui se trouve dans nos gènes depuis des dizaines de milliers d’années: être toujours à l’affût du moindre danger, être toujours prêt à fuir ou à se battre.

Le sens de la vue ne décide ainsi pas uniquement de l’apparence que notre lieu privilégié doit avoir. Il nous indique également de manière inconsciente à quel endroit de la pièce nous voulons être pour la percevoir comme hyggelig et confortable.

2

Peut-on entendre le hygge?

Après les yeux, les oreilles sont les organes sensoriels les plus importants pour la perception des lieux. Les oreilles trouvent leur confort particulièrement avec les bruits de la nature. Ils stimulent des régions du cerveau qui sont particulièrement actives dans les moments de détente. Il a été prouvé que le chant des oiseaux et le clapotis d’un ruisseau aident à réduire le stress.

Mais quel effet acoustique une pièce fermée a-t-elle sur nous? Le son est-il froid, accompagné d’une longue résonance? C'est souvent le cas dans les grandes pièces vides. Ou est-ce que les rideaux et les tapis absorbent les hautes fréquences? Cela semble plus agréable mais également plus morne. Un bon architecte d’intérieur considère ces aspects acoustiques dès la planification d’un aménagement intérieur.

Musique relaxante

Souvent, nous ne sommes pas conscients de l'effet du bruit sur notre bien-être. Alors que nous pouvons simplement agir contre cela. Par exemple avec un bruit blanc, qui rappelle à beaucoup de personnes le bruit d’une cascade et vient couvrir les sources de bruits gênantes, comme une sorte d’antidote. Ou bien avec de la musique: Des neuroscientifiques britanniques ont découvert la chanson la plus relaxante qui soit. La composition «Weightless» réduit le niveau de stress de 65 pour cent. Les chercheurs mettent même en garde: ce morceau est tellement soporifique qu’il ne doit en aucun cas être écouté en conduisant.

3

La tentation du toucher

Notre main glisse sur une plaque de pierre polie, puis sur un coussin duveteux. Nous connaissons tous cette sensation. En quelques secondes, ils évoquent des associations très différentes: de l'élégance froide ou du confort d'un canapé douillet.

L'importance du toucher pour un design sensuel n'est pas toujours facile à saisir. Mais l'endroit le plus beau et le plus calme doit aussi nous procurer du bien-être pour être un lieu privilégié hyggelig. La sensation que nous procure le bout de nos doigts ne fait pas tout. Le sens tactile du toucher permet également de juger si une assise est dure ou molle. Ainsi se forme une impression générale des surfaces et des structures de notre environnement dans notre subconscient.

Et comme pour la vue et l'ouïe, la nature est un modèle de lieu de bien-être. Elle est pleine de stimulations pour notre toucher. Les surfaces rondes et angulaires, douces et dures, froides et chaudes, rugueuses et lisses alternent. Les designers transposent cette diversité de stimuli naturels dans notre environnement quotidien, que ce soit avec des meubles ou dans la voiture.

Nous, designers, avons pris soin que les choses soient agréables et qu'elles se sentent toujours bien. Commençons par aborder les cinq sens!
Designer Jinsop Lee à TED Talk
4

Le bonheur des odeurs

Nous entrons dans une pièce et nous nous retrouvons soudains plusieurs années en arrière. Cette odeur de biscuits qui sortent du four, comme autrefois dans la cuisine de notre grand-mère.

Ces souvenirs de notre propre vie portent le nom de mémoire épisodique. Car notre odorat est directement relié aux souvenirs et aux émotions, bien plus que toutes les autres sensations. Les sensations que déclenchent les odeurs sont d'autant plus fortes. Surtout lorsqu’elles nous ramènent à notre enfance. La vanille, par exemple, donne a beaucoup de gens un sentiment de sécurité et de confort.

Tout comme nous pouvons observer notre endroit préféré, nous pouvons aussi le sentir. Et souvent, nous constatons que notre lieu privilégié est un lieu dont l’odeur rappelle de beaux souvenirs de notre vie.

5

Une question de goût

Un lieu privilégié peut-il avoir un goût? Cela semble tout d’abord absurde. Mais le goût de l’air salé de la mer éveille des sensations de vacances. Et l’eau nous vient à la bouche dès lors que nous franchissons la porte de notre café préféré. Car le bien-être que que procurent la bonne nourriture et la boisson se répercute inconsciemment sur la pièce.

Un lieu privilégié n’est donc pas seulement une question de goût. L’amour pour un lieu peut, comme le dit un proverbe allemand, passer par l’estomac.

La voiture comme lieu de bien-être

Domagoj Dukec (à gauche), responsable du design BMW i et BMW M.

Comment percevons-nous les espaces? Cette question ne préoccupe pas seulement les scientifiques ou les architectes. Les designers automobiles attachent également de plus en plus d'importance à un intérieur qui fait appel à tous les sens. «La voiture devient un espace de bien-être», explique Domagoj Dukec, responsable du design BMW i et BMW M. Dans une interview, il explique sa vision d'un espace de conduite favori.

Bonheur en Arcadie : de nombreuses personnes trouvent leurs lieux privilégiés dans la nature.

Comment interprétez-vous votre propre ressenti lorsque vous vous sentez bien dans une pièce? Quels sont les éléments qui contribuent de manière significative à ce sentiment?

Je dirais que ce sont des sentiments heureux. Une pièce dans laquelle je me sens bien doit me donner le sentiment de pouvoir me laisser aller et d’être libre. J’adore être sur ma terrasse et regarder la nature. Pouvoir travailler de manière créative, chaque jour, a toujours été mon rêve. Cependant, cela peut aussi être très épuisant car vous donnez beaucoup de vous-même et vous investissez beaucoup émotionnellement. Il est donc important pour moi d’avoir un lieu de retraite où je peux me ressourcer et trouver en même temps une nouvelle inspiration. Il ne s’agit pas tant de savoir quels éléments y contribuent mais plutôt de savoir si cet endroit me permet de me retrouver moi-même. Comme Aristote, je dirais : la totalité est plus que la somme de ses parties.

Les constructeurs de BMW travaillent à partir de matériaux qui mettent les sens en éveil.

Selon vous, comment les 5 sens interagissent-ils pour qu'une pièce soit perçue comme un «espace favori»?

Nos sens sont très émotionnels. En quelques millisecondes, ils vous transmettent un sentiment avant même que vous ne puissiez saisir rationnellement la situation. Je pense que tout le monde a déjà eu l'occasion d'entrer dans une pièce et de s’y sentir d’emblée bien, ou pas. Ce sentiment est immédiatement présent. Un lieu ou un espace où je me sens bien doit donc servir harmonieusement tous les sens de perception à un très haut niveau. C'est aussi la raison pour laquelle nous prenons en compte tous les sens dès le processus de design lors d'un nouveau projet de véhicule, car ils sont décisifs pour la première impression et ont une grande influence sur le design concret.

L’habitacle d’une BMW Vision iNEXT est un espace où l’on se sent bien.

L'intérieur des véhicules deviendra-t-il plus important à l'avenir qu'il ne l'est aujourd'hui? Si tel est le cas : est-ce uniquement pour des raisons techniques comme la conduite autonome ou les tendances sociales telles que le cocooning?

Absolument. Au cours des 20 prochaines années, l'automobile elle-même subira des changements beaucoup plus importants qu'au cours des 100 dernières années, surtout à l'intérieur. La technologie et la société sont interdépendantes. En termes de technologie, nous voyons quatre facteurs clés pour la mobilité future: Automated, Connected, Electrified et Services. C'est ce que nous appelons «ACES». Ces nouveaux domaines d'innovation nous permettent de repenser complètement l'intérieur d'un véhicule.

Comment voyez-vous exactement l'interdépendance de la technologie et de la société? Pouvez-vous donner un exemple de la façon dont les tendances sociales influencent le développement technologique?

Nous nous concentrons sur les gens, avec leurs émotions et leurs besoins. Nous constatons que la société s'intéresse de plus en plus aux solutions intelligentes et intégrées qui facilitent la vie. Les nouvelles technologies rendent ces solutions possibles. Notre mission, en tant que designers, est d'intégrer cette technologie dans le véhicule de manière à ce qu'elle puisse être vécue de manière sensuelle. Dans notre nouveau véhicule, la BMW Vision iNEXT, nous avons atteint cet objectif avec la Shy Tech. Outre les affichages dans l’espace conducteur, aucun autre écran ou bouton n’est visible dans la BMW Vision iNEXT. Ce sont les surfaces qui sont intelligentes. Sous le tissu jacquard et le bois perforé, une technologie presque invisible rend la commande possible. La technologie passe délibérément à l'arrière-plan et ne devient visible et utilisable que lorsque cela est souhaité. Vous aurez de la musique en dessinant une note de musique. Très simple et intuitif.

En harmonie avec la nature : un sentiment transposable à l’automobile.

Les enseignements traditionnels comme le Feng Shui sont-ils aussi transférables aux voitures modernes ? Ou est-ce insensé?

La doctrine du Feng Shui et les objets en mouvement sont contradictoires. «Ba Zhai» décrit une méthode d’après laquelle l’orientation vers un point cardinal a une grande importance. Le résultat obtenu est bien plus important que les principes et méthodes du Feng Shui. Il s’agit du sentiment d’être en harmonie avec l’environnement. Et il n’y a aucun doute que ce sentiment peut être transposé à l’automobile.

Lumière : le cristal taillé illumine la console centrale de la BMW Vision iNEXT.

Pour beaucoup, être dans un lieu de bien-être, c’est être «comme chez soi». Est-il possible de transposer ce sentiment dans une automobile?

Une voiture à conduite autonome offre de toutes nouvelles possibilités. Il s’agit de gagner en durée de vie. Avec la BMW Vision iNEXT, nous rompons consciemment avec les dogmes familiers et présentons une nouvelle interprétation de la mobilité: une interprétation très humaine. C'est pourquoi nous avons pensé l'intérieur comme un hôtel-boutique, un lieu de bien-être. Il est consciemment conçu pour être ouvert et permettre le dialogue. Chaque objet a été conçu comme un meuble unique. Dans la BMW Vision iNEXT, nous avons intégré une table basse qui, en raison des matériaux et des couleurs, semble flotter dans la console centrale. La fine plaque de bois repose sur une coupe en verre de cristal noble et illuminé, maintenu par un pied filigrané de couleur bronze. La taille en biseau du verre de cristal a pour effet que la lumière est réfléchie, réfractée puis fractionnée en rayons multicolores. De tels détails ne se découvrent qu’au deuxième ou troisième coup d'œil. Est-il possible alors de transposer ce sentiment dans une automobile? Absolument, la BMW Vision iNEXT relève le défi.

MY FAVORITE SPACE.

La BMW Vision iNEXT.

En savoir plus
Cookies

Nous utilisons des cookies pour optimiser votre visite sur ce site et l’améliorer en continu selon vos besoins. Veuillez cliquer sur « Cookies » pour obtenir des informations détaillées concernant leur utilisation sur ce site. Si vous cliquez sur « J’accepte », les cookies seront activés. Si vous ne souhaitez pas les activer, vous pouvez refuser en cliquant ici . Vous pouvez modifier les paramètres à tout moment dans l’onglet «Cookies».