Les principaux concepts de « mobilité partagée »

6 min de lecture
Free floating, covoiturage libre, autopartage ou encore multimodalité : la mobilité de demain génère son lot de nouveaux concepts. Mais connaissez-vous la différence entre le VTC et la course à la demande ? Panorama des différents services de mobilité.

La tendance est au partage, et la voiture n’y échappe pas. Selon le ministère de la Transition écologique et solidaire, 5 % des Français auraient recours à l’autopartage. Mais celui-ci n’est que l’un des aspects de la mobilité partagée. De plus en plus de gens utilisent des services de mobilité professionnels, qui couvrent des besoins divers. Services de mobilité est devenu le terme magique pour des services offrant une flexibilité maximale. La plupart du temps, les utilisateurs peuvent accéder au service le plus proche simplement en cliquant sur une application dans leur smartphone.

Mais qu’impliquent vraiment des concepts tels que la multimodalité ou le dernier kilomètre ? Quelle différence y a-t-il entre le VTC et le covoiturage ? Afin que vous ayez une vue d’ensemble, voici notre glossaire de la nouvelle mobilité.

« L’autopartage », c’est quoi ?

Le car sharing ou autopartage est l’utilisation collective et organisée d’un véhicule par un nombre indéterminé d’utilisateurs et de conducteurs. Il est réglementé par un contrat-cadre qui détermine les frais de carburant et d’électricité ainsi que les coûts d’utilisation.

L’autopartage entre particuliers (peer-to-peer car sharing) a été la toute première forme de covoiturage : des personnes partagent un véhicule avec d’autres utilisateurs et se coordonnent via des réseaux privés ou des services de covoiturage (centrale de covoiturage). Dans ce business model, la traditionnelle flotte physique de voitures est remplacée par une flotte virtuelle composée des véhicules appartenant aux utilisateurs du service. Dans ce cas, les propriétaires de voitures louent ces dernières quand ils ne les utilisent pas.

Aujourd’hui, l’autopartage commercial est bien plus populaire. Il concerne des acteurs, comme SHARE NOW, dont l’activité professionnelle est de louer des véhicules. À l’inverse des loueurs de voitures classiques, les prestataires d’autopartage facturent souvent leurs services à la minute ou au kilomètre près.

Quand on parle d’autopartage il faut distinguer le free floating (« parc automobile libre ») et les services à partir d’unestation. Dans le cas de l’autopartage à partir d’une station, l’utilisateur vient récupérer le véhicule dans une station – comme pour une location traditionnelle – et doit en règle générale le ramener dans cette même station.

Dans le cas du free floating, les voitures sont garées sur la voie publique, les utilisateurs pouvant les localiser grâce à une appli. Une fois le trajet effectué, ils n’ont pas besoin de les ramener là où ils les ont pris, mais peuvent les laisser sur n’importe quel emplacement de stationnement public dans le périmètre d’activité du prestataire d’autopartage. Périmètre qui englobe souvent les centres-villes et les lieux très fréquentés à la périphérie des villes, comme les aéroports. Les utilisateurs peuvent bien évidemment se déplacer n’importe où, même en dehors de ce périmètre.

Qu’est-ce que le « dernier kilomètre » ?

À l’origine, l’expression dernier kilomètre faisait référence à l’alimentation en électricité ou en gaz. Elle désignait la dernière section d’une ligne, c’est-à-dire le raccordement du domicile au réseau public.

Par analogie, le dernier kilomètre, dans la mobilité de demain, signifie le dernier tronçon jusqu’à destination. Par exemple, la portion qui va du parking, où le conducteur a garé sa voiture, à son bureau et qu’il parcourt en vélo de location. Ou alors le dernier kilomètre entre la gare et son domicile et qu’il parcourt en scooter électrique.

Les moyens de locomotion que sont le scooter ou le skateboard sont parfaitement adaptés pour ce dernier kilomètre. Et là encore, on constate une tendance à l’électrification, comme le montre l’essor du marché du scooter électrique.

Qu’est-ce que la « recharge » ?

L’électromobilité ne cesse de se développer. Avec en corollaire la question : où se trouve la station de recharge la plus proche ? Des applis mobiles comme CHARGE NOW y répondent. Non seulement elles orientent le conducteur d’un véhicule électrique vers la borne de recharge la plus proche, mais elles lui proposent également un mode de paiement pratique.

Le concept de recharge désigne en l’espèce bien plus que le processus de charge à proprement parler. Il fait référence à une palette de prestations d’électromobilité qui facilitent la mobilité des conducteurs de véhicules électriques ou hybrides : de la recherche d’une station de recharge au paiement.

Qu’est-ce qu’un « forfait mobilité » ?

Lorsque l’on parle forfait, la plupart des gens pensent à la téléphonie mobile. Dans le domaine de la nouvelle mobilité, le principe est identique : l’abonné a accès à un véhicule pendant un mois en contrepartie d’un forfait mensuel. En fonction de l’offre, la maintenance, les réparations, l’assurance et les taxes sont incluses. Il s’agit d’une formule (presque) tout compris : restent à la charge de l’utilisateur les frais inhérents à l’utilisation, comme le plein d’essence ou la recharge électrique.

Cette solution présente un double avantage : les coûts peuvent être calculés de manière fixe et le processus de réservation se déroule rapidement et facilement sur Internet. De plus, les utilisateurs ont souvent la possibilité de changer de modèle de véhicule pendant la durée du contrat. Ce type de forfait, proposé par un certain nombre de prestataires, est une alternative à l’achat ou au leasing d’une voiture particulière.

Qu’entend-on par « multimodalité » ?

Des applications de multimodalité comme REACH NOW sont des solutions complètes de planification de la mobilité. Plutôt que de jongler entre plusieurs applis et différents moyens de paiement, tout est possible grâce à une seule application. Par exemple se rendre en réunion avec la voiture électrique d’un prestataire d’autopartage, utiliser un vélo de location pour aller à son prochain rendez-vous et rentrer chez soi en transport en commun. Les réservations et les paiements sont effectués via une seule et même application.

De plus, les applis de multimodalité peuvent combiner plusieurs moyens de transport pour un même voyage. Par exemple, aller en RER à la gare, prendre le train pour se rendre dans une autre ville et utiliser un véhicule en autopartage pour rejoindre l’hôtel. L’application navigue entre toutes ces étapes, en se chargeant de tous les billets et réservations nécessaires.

Quelles sont les offres de « smart parking » disponibles ?

Une situation fréquente en ville : vous faites un premier tour, puis un deuxième, voire un troisième tour du pâté de maison sans trouver de place pour vous garer. Vous pouvez désormais vous épargner ce stress grâce à des offres de smart parking.

L’application PARK NOW par exemple vous indique non seulement où se trouve la place libre la plus proche, mais aussi le chemin pour y aller. Qui plus est, il n’est plus nécessaire de mettre un ticket dans la voiture : les frais de stationnement sont réglés directement via l’application. Et si jamais votre rendez-vous dure plus longtemps que prévu, vous pouvez rallonger votre temps de stationnement à partir de votre téléphone mobile.

Outre le gain de temps et de confort, le smart parking a aussi pour avantage d’être écologique : selon les estimations d’experts, la recherche d’une place de stationnement dans les grandes villes représente entre 20 et 30 % du trafic urbain.

Quelle est la différence entre la « course à la demande » et le « VTC » ?

Course à la demande, covoiturage libre, véhicule de tourisme avec chauffeur (VTC), VTC partagé… Toutes ces options de transport paraissent semblables. Mais quelques petites différences – cruciales – permettent de les distinguer.

La course à la demande, c’est quoi ? La course à la demande est un terme générique pour les trajets partagés entre particuliers. Une personne effectue un trajet avec son véhicule et prend une autre personne qui va au même endroit. Ces opportunités de covoiturage sont en général identifiées et proposées par des sites Web ou des applications. On parle également de covoiturage libre.

Le VTC, c’est quoi ? Avec le VTC, le client réserve un trajet avec une appli comme FREE NOW. Un chauffeur professionnel va le chercher à un lieu de rendez-vous convenu et le conduit à la destination souhaitée. Comme pour un taxi, la course est au seul bénéfice du client. Le paiement s’effectue via une application.

En revanche, comme son nom l’indique, vous la partagez avec d’autres avec le VTC partagé. Exemple : une personne X a réservé un service de voiture de tourisme avec chauffeur pour aller d’un point A à un point B. Par hasard, une personne Y adresse une demande pour un trajet presque semblable ou pour le même trajet au même prestataire de services. L’algorithme de ce dernier combine alors les courses pour que Y monte avec X dans le VTC partagé (ou inversement). Il est possible dans ce cas que le trajet de chaque client dure un peu plus longtemps, mais en contrepartie le prestataire est en mesure de proposer des tarifs plus avantageux. De plus, ce type de transport allège le trafic routier et par conséquent préserve l’environnement.

Les tendances pour le futur : tout est en mouvement

Partager ne signifie pas nécessairement se contenter de moins. Au contraire, les différents services de mobilité offrent plus de flexibilité aux utilisateurs, qui bénéficient toujours du type de transport dont ils ont besoin à un moment donné. Et, pour nombre d’entre eux, ce bénéfice se combine avec une réduction des frais de transport et une meilleure utilisation de ressources par ailleurs limitées, notamment les places de stationnement en ville. Alors qu’un véhicule privé reste garé 23 heures par jour, les véhicules en autopartage sont utilisés en moyenne jusqu’à six heures quotidiennement. Cela en dit long sur les avantages de la mobilité partagée, en dépit de la complexité de certains concepts.

illustrations: Bratislav Milenkovic

TOUS LES SERVICES PAR UN MÊME PRESTATAIRE.

Les dernières offres de mobilité YOUR NOW.

En savoir plus