BMW

Découvrez les modèles, produits et services BMW :

Repousser ses limitesRepousser ses limites

Repousser ses limites

5 min de lecture
Durant la dernière semaine de septembre, alors que Berlin se prépare pour l’édition 2022 du BMW BERLIN-MARATHON, un sentiment d’excitation s’est emparé des rues de la capitale. Comme les années précédentes, la gamme complète des modèles électriques de BMW Group accompagnera les coureurs en tant que voitures ouvreuses et de sécurité. Pour comprendre le véritable esprit de cet événement convivial, nous avons demandé à la mannequin et nutritionniste allemande Franziska Dittman, qui a couru son premier marathon l’an dernier, de partager avec nous son expérience de cette aventure exceptionnelle.

Le 16 septembre 2022

Activer les notifications push

Mobilité innovante, futures tendances captivantes et tours/minute élevés : Inscrivez-vous dès maintenant pour être informé des dernières actualités.

Abonnement réussi.

Abonnement échoué. Si vous avez besoin d'aide, suivez le lien pour obtenir de l'aide.

Le plaisir de se découvrir 

Depuis 2011, BMW Group est le sponsor principal du BMW BERLIN-MARATHON, qui réunit de nombreux athlètes venus du monde entier pour courir sous la bannière RUN FOR JOY, ce qui est aussi la raison pour laquelle la mannequin professionnelle et coureuse amateur Franziska Dittmann a décidé de participer.

BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité
J’étais curieuse de voir ce que ça fait de courir un marathon. Et je veux voir jusqu’où je peux aller sans me blesser.
Franziska Dittmann

Mannequin et auteur

Diplômée d’une école d’infirmière, Franziska Dittmann n’a travaillé qu’un an dans un hôpital avant de décider de suivre sa passion et de se lancer dans une carrière de mannequin. Cela fait maintenant 14 ans qu’elle exerce le métier de ses rêves. Elle en a profité pour développer un concept nutritionnel aidant les personnes à atteindre leurs objectifs de perte de poids saine, ce qu’elle explique dans son livre : Modelsize.me. Pour Fransizka Dittmann, la course ne représente pas seulement un moyen de rester en bonne santé, c’est aussi l’occasion de se recentrer sur elle-même.

L’appel de l’aventure

Pour l’auteur berlinoise, courir un marathon était un souhait de longue date. Il y a quelques années de cela, alors qu’elle s’était décidée à participer à un semi-marathon, elle s’est blessée la veille du grand jour, l’empêchant de participer et même de s’entraîner pour le marathon suivant. Elle a donc dû s’armer de patience pour cocher cette prouesse sur sa liste. En 2021, après avoir collaboré avec le BMW BERLIN-MARATHON en tant qu’égérie de la campagne de communication, la mannequin professionnelle s’est donné une nouvelle chance de courir un marathon.

Pour la première fois, je me suis dit que même si on a pas toujours ce qu’on veut, quand on veut, on doit faire avec.
Franziska Dittmann

Mannequin et auteur

BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité

Avant le marathon :

entraînement, excitation et impatience

Franziska Dittmann suit un rituel de course pendant son temps libre, mais pour courir un marathon, c’est différent. Elle avait besoin d’un programme d’entraînement adapté et n’a pas de temps à perdre. C’est avec l’aide d’un ami que la mannequin de 34 ans a mis en place un programme d’entraînement intensif qui devait la préparer pour l’édition 2021 du BMW BERLIN-MARATHON.

De l’importance d’écouter son corps

Tout semblait réglé comme du papier à musique jusqu’à ce que son histoire bascule : Une semaine avant l’édition 2021 du BMW BERLIN-MARATHON, Franziska Dittmann ressentit une nouvelle fois la douleur au genou qui l’avait mise sur la touche lors de sa dernière tentative. Elle décida alors de prendre du repos la semaine précédant la course et de se concentrer sur son alimentation, composée d’un mélange équilibré de glucides et de protéines, le tout sans alcool. Ce programme nutritionnel a préparé son corps et son esprit pour sa prochaine aventure.

Je savais que je devais faire des réserves de glucides. C’est très important, surtout la veille de la course. Et bien sûr, pas d’alcool, surtout pendant la dernière phase d’entraînement, pour éviter d’affaiblir mon corps avec quoi que ce soit d’autre.
Franziska Dittmann

Mannequin et auteur

Le grand jour : le bonheur à son paroxysme

Elle se tenait là, enfin, sur la ligne de départ du BMW BERLIN-MARATHON, parmi des centaines de coureurs. À ce moment-là, l’énergie autour de l’événement et des personnes impatientes de prendre le départ de la course ont influencé son style de course, mais avec le recul, elle a un conseil à donner à tous ceux qui se trouvent dans la même situation pour la première fois:

Attention à votre rythme !
Franziska Dittmann

Mannequin et auteur

BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité

Cours, cours, cours

Poussée par l’enthousiasme et l’euphorie de ses camarades de course, Franziska Dittmann parcourut les 21 premiers kilomètres pleine d’énergie, sans se douter que le plus dur restait à venir. Aux environs du trentième kilomètre, la douleur se fit sentir à nouveau. À ce moment-là, l’esprit veut abandonner mais le corps continue de tout donner.

C’est là que surviennent les premiers doutes. Où on se dit qu’on ne pourra pas y arriver. Mais votre corps, lui, pense le contraire.
Franziska Dittmann

Mannequin et auteur

Souffler, récupérer et repartir

Après 35 kilomètres de course, au moment le plus dur, alors que les larmes ruisselaient sur son visage, ses proches l’ont retrouvée pour la soutenir.

Je me souviens de cet instant émouvant où tous mes amis étaient là. Puis j’ai vu mon mari qui m’encourageait. Je l’ai regardé et j’ai eu envie de rentrer chez moi. C’est alors qu’un ami m’a accompagnée pour courir ensemble un moment, en me tenant le bras.
Franziska Dittmann

Mannequin et auteur

Cette marathonienne débutante a donc décidé de s’arrêter à un ravitaillement, où elle a été suivie par un kinésithérapeute. Les derniers kilomètres ont été les plus durs. Mais rien n’était perdu, la ligne d’arrivée était en vue : la Porte de Brandebourg.

Alors on continue et on se dit ‘OK, je peux le faire’. C’est là que tout se joue. Selon moi c’est là que vous trouvez la force.
Franziska Dittmann

Mannequin et auteur

BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité

Franchir la ligne d’arrivée : un sentiment de réussite

Courir un marathon est un bon exercice pour se forger un caractère. Repousser ses limites, rester concentré et franchir la ligne d’arrivée (➜ En savoir plus : Au-delà des limites). Le parcours mouvementé de Franziska Dittmann ne s’est pas terminé après la ligne d’arrivée. Cette expérience sera une source d’inspiration pour le reste de sa vie. Continuer et ne pas abandonner, faire une pause et reprendre des forces et être conscient de ses capacités même dans les moments les plus sombres.

Ce que vous retenez de cette aventure, c’est que même quand vous pensez ne plus pouvoir y arriver, il reste encore de l’espoir. Vous pouvez faire encore tellement de choses.
Franziska Dittmann

Mannequin et auteur

BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité
i4:    
Autonomie électrique 416–590 (WLTP) en km
Consommation électrique 22.5–16.1 en kWh/100km (WLTP)
iX:    
Autonomie électrique 394–607 (WLTP) en km
Consommation électrique 21.5–19.5 en kWh/100km (WLTP)
iX3:    
Autonomie électrique 453–461 (WLTP) en km
Consommation électrique 18.9–18.5 en kWh/100km (WLTP)

Le plaisir de repousser ses limites

Ceux qui ont déjà couru un marathon le savent : tout consiste à se lancer des défis et à repousser ses limites pour découvrir ce dont on est capable. Depuis 50 ans, BMW Group explore et repousse les limites de la mobilité électrique et ouvre de nouvelles perspectives. (➜ En savoir plus : 10 ans de BMW i). À long terme, BMW Group s’est fixé l’objectif ambitieux de façonner l’avenir de la mobilité individuelle de manière durable. (➜ En savoir plus : Comment BMW préserve l’environnement). Lors de l’édition 2022 du BMW BERLIN-MARATHON, toute la gamme des modèles électriques de BMW Group accompagnera les coureurs en tant que voitures ouvreuses et de sécurité, montrant ainsi les efforts et les mesures qui ont été prises pour atteindre cet objectif. Aujourd’hui, ce qui semblait lointain il y a 50 ans paraît de plus en plus accessible à chaque étape, et la ligne d’arrivée n’est plus très loin.

BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité BMW BERLIN-MARATHON bmw berlin marathon 2022 electromobilité

Auteure : Narges Derakhshan ; Art : Shin Miura, Madita O’Sullivan, Carolin Wabra ;Photos: SCC EVENTS, Norbert Wilhelmi, robin_we1, Sebastian Wells