PRÉCURSEUR DE GOÛT

Le thème central d’ECKART foodlab#1 à Vienne était la cuisine du futur. Notre story explique en quoi cette destination est déjà idéale pour les gastronomes.

Sommet culinaire : à l’ECKART foodlab#1 dans l’Orangerie de Schönbrunn, BMW Group et la légende Eckart Witzigmann (photo) ont présenté des tendances culinaires durables.

Le Goût de Vienne

Nous avons demandé à 5 experts du foodlab#1 en quoi Vienne est la Mecque des gourmets. Quelles destinations culinaires rendent cette ville si passionnante ?

Les hôtes du restaurant étoilé Steirereck sont unanimes : « Nous sommes fiers de notre tradition. La cuisine viennoise est variée, bourgeoise et pluriculturelle. À ne pas manquer : les pâtisseries ! »

Les incontournables pour les gourmets ? « La visite d’un Heuriger est obligatoire lors d’un voyage à Vienne. Nous aimons particulièrement le Wieninger au Nussberg. »

« La Wachau est la plus belle région viticole d’Autriche, parfaite pour une virée culinaire. »

« Et prévoyez une halte à Mautern an der Donau : à chaque fois, nous retournons au Landhaus Bacher, un des meilleurs restaurants du pays. »

« Pour moi, Vienne allie de façon unique la culture gastronomique à l’art de vivre. Les Viennois sont fiers de leurs grands classiques comme l’escalope viennoise ou les pâtisseries. À Vienne, il faut absolument aller à un Heuriger. J’adore y déguster un “ Wiener gemischter Satz ” au-dessus des toits de la ville. »

« La qualité de la gastronomie à Vienne a fait un grand bond en avant ces 10 ou 20 dernières années. On reçoit de très bons mets à un prix convenable. »

« Où faut-il absolument manger à Vienne ? Je recommande une visite chez Konstantin Philippou. »

« Pour une excursion, j’aime me rendre dans le Kamptal : le magnifique paysage vaut le voyage. De même que les plats du restaurant de Toni Mörwald. À essayer à tout prix ! »

« Allez au Karmelitermarkt ou au Brunnenmarkt le samedi pour une alternance d’échoppes fermières et de petits cafés… L’atmosphère est super. Pour le repas, je conseille de privilégier la simplicité. J’aime aller au Lander et boire un verre de vin et manger un rôti de veau froid au raifort au Heuriger. »

« Envie d’une virée gastronomique ? À une heure de Vienne, vous trouverez le restaurant Taubenkobel et ses produits. Après le dîner, vous pouvez passer la nuit dans une des belles chambres. »

« J’aime aller au Lurgbauer à Mariazell. On peut y déguster un menu de viande à six services avec du bœuf Aberdeen Angus et du veau de Lurgbauer. Formidable ! »

« À Vienne, il faut essayer plusieurs cultures culinaires : la fine gastronomie, le Beisl viennois, les cafés et les Heuriger. Tester les jeunes adresses qui misent sur les bons ingrédients frais est une vraie aventure. »

« J’aime aller manger au Rebhuhn, prendre un café au Creme de la Creme (photo) et boire un verre de vin au Jutta Ambrositsch. »

« Le mieux est de partir en excursion au Josef Floh à Langenlebarn im Tullnerfeld. Vous découvrirez ainsi Vienne sous toutes ses facettes culinaires. »

ECKART – LE PRIX