Gènes durables

BMW adopte une approche holistique orientée sur la durabilité et l’innovation, de la chaîne logistique à la production en passant par la phase d’utilisation et le recyclage.

Un exemple : la nouvelle BMW iX, construite à Dingolfing. Christoph Schröder, directeur de cette usine du Groupe BMW …

… et Steffen Aumann, directeur du recyclage dans le centre de recyclage et de démontage de BMW à Munich-Lohhof, expliquent le concept de durabilité sur leurs sites.

« Dingolfing est le plus grand site de production de BMW et l’usine principale pour les modèles BMW haut de gamme. Depuis 2016, nous y construisons aussi des voitures électriques : les Séries 5 et 7 hybrides rechargeables », dit Christoph Schröder.

En plus de l’usine, Dingolfing abrite aussi le centre de compétences mondial pour les moteurs électriques du BMW Group. Modules de batterie, batteries haute tension et moteurs électriques pour hybrides rechargeables et voitures électriques et la nouvelle BMW iX y sont fabriqués.

Les objectifs clairs pour la réduction de la consommation des ressources ont toujours été atteints, sur le plan de l’énergie, de l’eau, etc. Ces dix dernières années, nous avons réduit de plus de 20 % la consommation par véhicule grâce à une série de mesures, raconte Christoph Schröder.

Des approches très diverses sont adoptées, de la technique des bâtiments à un parc de machines à haut rendement énergétique en passant par le recours croissant à des énergies renouvelables.

La durabilité a de nombreuses facettes et va de la planification des emballages à la logistique des transports et au recyclage, en passant par la biodiversité et la gestion de l’eau.

Dans l’usine de Dingolfing, le taux de recyclage dépasse les 99 %. La majeure partie revient à l’usine de pressage, où les chutes d’acier et d’aluminium sont triées. Dans les bureaux et la production aussi, le recyclage est important. Au total, 85 types de déchets sont triés.

« Le plus grand atout de la chaîne de recyclage est la réutilisation des pièces », explique Steffen Aumann. Après le contrôle du fonctionnement du véhicule, la batterie haute tension est, le cas échéant, retirée en vue de vérifier quels éléments peuvent être réutilisés.

À la fin de ce processus, les experts retirent tous les composants pyrotechniques (airbags, tendeurs de ceinture, systèmes de sécurité. Ensuite, le véhicule passe à la station d’assèchement, où tous les liquides sont ôtés du véhicule.

À la station de démontage, les pièces recyclables, des pièces internes et, le cas échéant, les matériaux indésirables tels que la batterie de démarrage, toutes les petites batteries ou contrepoids sont retirés.

D’ailleurs, même les particuliers peuvent remettre leur BMW usagée au Centre de recyclage et de démontage de BMW, explique Steffen Aumann.

Le Groupe BMW utilise exclusivement de l’énergie verte pour la fabrication de la BMW iX. Les matières pour la batterie haute tension sont démontées et recyclées dans des conditions équitables. Le Groupe BMW achète lui-même le cobalt et le lithium et les remet aux fabricants de batteries.

Les fournisseurs doivent se soumettre à des normes contraignantes pour le recyclage des matériaux. Ainsi, le cuir naturel tanné aux feuilles d’olivier est utilisé pour l'intérieur et du bois certifié FSC pour le boîtier de commande de la console centrale. La boucle est bouclée.