Bimmer, Beemer, Beamer ou BM – BMW et ses surnoms

2 MIN DE LECTURE
« BM », « Beamer », « Bimmer » ou « Beemer » sont des surnoms fréquemment donnés aux véhicules de BMW. Mais d’où viennent-ils ? Nous vous expliquons l’origine de ces petits noms et leur lien avec les courses de motos.

Il y a encore quelques années, les termes « Beamer », « Beemer » et « Bimmer » n’étaient utilisés que dans l’espace anglo-saxon. Entretemps, les fans d’automobile du monde entier connaissent ces surnoms donnés à BMW.

Une distinction notable mérite toutefois d’être faite : « Beamer » et « Beemer » qualifient plutôt les motos BMW, alors que le petit nom « Bimmer » est généralement attribué aux automobiles BMW.

L’origine du surnom « Beamer »

Le surnom « Beamer » vient de Grande-Bretagne et servait, à l’origine, à distinguer la marque allemande d’un autre fabricant britannique* de motocycles, dont les motos étaient surnommées des « Beezer ». Mais les motos de BMW remportaient des succès sur les circuits britanniques, dont les Isle of Man TT Races.

Georg « Schorsch » Meier, par exemple, a été le premier non Britannique a gagné le prestigieux Senior TT en 1939 avec une BMW 255 Kompressor. Dans les années d’après-guerre, il a été suivi par une longue liste de BMW équipe gagnante. Au total, d’autres pilotes comme Walter Schneider, Max Deubel, Siegfried Schauzu ou Klaus Enders ont remporté 26 victoires avec une BMW sur ce circuit jusqu’en 1976, année au cours de laquelle cette course a été retirée du championnat du monde.

Les BMW « Beemer » ont également eu du succès sur les îles britanniques.

Au fil des ans, les coureurs et les fans de sport motorisé vont se mettre à se servir du surnom « Beemer » pour les motos BMW, de façon analogue au « Beezer ». Le petit nom « Beemer » leur permet en outre de prononcer l’acronyme BMW comme un seul mot. Contenant deux des trois lettres de la marque, il a l’avantage de rendre superflue la prononciation du W, plutôt long et peu pratique en anglais (« double U »). Le même phénomène vaut aux Français de surnommer leur voiture allemande BM, parfois orthographiée « Béhème ».

1 / 3
Walter Schneider et Hans Strauss 1958 sur l'île de Man.
Walter Schneider et Hans Strauss 1958 sur l'île de Man.
Avec Georg « Schorsch » Maier, Walter Zeller était l'un des pilotes BMW les plus populaires sur l'île de Man.
Le modèle 255 de BMW fut l’une des plus célèbres motos de son temps.

Dans l’espace anglo-saxon, le nom « Beemer » gagne rapidement en popularité pour qualifier les motos BMW. Plus le temps passe, et plus il devient « Beamer ». Cette similitude avec le mot anglais « beam » (« rayon », « poutre ») est un hasard. Dans la patrie de BMW en revanchez, aucun surnom ne parvient à s’imposer. Certainement pour la simple et bonne raison que l’abréviation se prononce rapidement et simplement dans la langue de Goethe.

Comment « Beamer » est devenu « Bimmer »

Le surnom « Bimmer » a vu le jour dans les années 1970. À l’époque, les voitures BMW devenaient aussi de plus en plus populaires aux États-Unis. Au début, les Américains les surnommaient « Beamer », comme les motos – à l’exception des membres du club BMW « Boston Chapter ». Dans les années 1970 déjà, la newsletter du club arborait le titre « Bimmer ». Sans aucun rapport avec ce dernier, un magazine pour les fans de BMW portant exactement le même titre est en outre lancé sur le marché américain. C’est ainsi que le surnom « Bimmer » va finir par s’imposer pour désigner les voitures de la marque BMW. Aujourd’hui, il est utilisé par les fans d’automobile dans le monde entier – même en Allemagne.

Avec l’arrivée sur le marché de la troisième génération de la BMW Série 3, le surnom « Bimmer » donné aux automobiles BMW s’est répandu comme une trainée de poudre à travers le monde.

Pourquoi les Chinois surnomment BMW « précieux cheval »

Les Anglo-Saxons (« Bimmer ») ne sont pas les seuls à avoir imaginé un surnom pour les voitures BMW. Depuis les années 1990, les Chinois les appellent « Bao-ma » (prononcé bau-mah). Traduit mot à mot, ce petit nom signifie « précieux cheval ».

Dans la culture chinoise, les chevaux sont des créatures sacrées de grande valeur. Ils symbolisent l’avantage sur leurs concurrents.

Aujourd’hui, la voiture a largement remplacé le cheval comme moyen de déplacement, et c’est elle désormais qui fait œuvre de symbole de statut dans la culture chinoise. Richesse et prospérité sont des valeurs étroitement associées à la marque BMW dans l’empire du Milieu.

Pourquoi « Bimmer » pour BMW ?

Le surnom « Bimmer » donné aux voitures BMW a vu le jour aux USA. Il provient de « Beamer » respectivement de « Beemer ». C’est ainsi qu’étaient surnommées les motos BMW en Grande-Bretagne dans les années 1960 puis, plus tard, dans le monde entier. Dans les années 1970, le titre « Bimmer » est apparu sur un magazine destiné aux fans de BMW et sur la newsletter d’un club BMW de Boston.