BMW

Découvrez les modèles, produits et services BMW :

Video
Video

Rebelle Rally : la BMW X2 à l’assaut du tout-terrain

7 min de lecture
2 100 kilomètres à travers les déserts du Nevada et de la Californie en huit jours. C’est le défi que Rebecca Donaghe et Sedona Blinson ont relevé au volant de la nouvelle BMW X2 lors du Rebelle Rally aux États-Unis, le premier rallye d’orientation tout-terrain exclusivement réservé aux femmes. Revivez ici l’aventure ultime au travers du journal de bord numérique.

Toujours rester informé

Mobilité innovante, futures tendances captivantes et tours/minute élevés : Inscrivez-vous dès maintenant pour être informé des dernières actualités.

Abonnement réussi.

Abonnement échoué. Si vous avez besoin d'aide, suivez le lien pour obtenir de l'aide.

BMW X2 M35i xDrive:
Émissions de CO2 : 183–174 g/km (WLTP)
Consommation de carburant : 8,1–7,7 l/100 km (WLTP)

Aucun GPS. Aucun smartphone. Aucun outil numérique. Rebecca Donaghe et Sedona Blinson au volant de leur BMW X2 s’apprêtent à vivre une aventure aussi unique qu’exigeante : le Rebelle Rally.

Depuis la première édition de cette compétition, les deux femmes se sont déjà affrontées avec des coéquipières différentes. Sedona Blinson y participe pour la huitième fois et Rebecca Donaghe pour la septième. Rebecca Donaghe, qui a déjà remporté des victoires, cherche toujours à relever de nouveaux défis. Ses récentes aventures de l’extrême l’ont notamment amenée à traverser l’océan à bord d’un grand voilier historique, à parcourir la Mongolie à mini-moto 50 cc pendant douze jours et à pagayer sur le fleuve Amazone au fin fond du Pérou pendant six jours et sur 300 kilomètres à bord d’un canoë en bois traditionnel. Après six participations au Rebelle Rally en tant que copilote, Rebecca Donaghe prend le volant cette fois-ci.

Sedona Blinson a toujours été passionnée par la mécanique et la conduite automobiles. Après la naissance de son deuxième enfant, elle s’est mise en quête d’une activité à la fois épanouissante et stimulante. La conduite tout-terrain s’est alors naturellement imposée à elle. Pour elle l’aventure est « une occasion de repousser ses limites et de se lancer même si cela fait peur ».

Le tout-terrain, c’est la liberté. L’aventure est un voyage vers soi-même, un chemin qui nous permet d’apprendre et de nous surpasser.
Rebecca Donaghe et Sedona Blinson
Rebelle Rally, Rebecca Donaghe, Sedona BlinsonRebelle Rally, Rebecca Donaghe, Sedona Blinson
Unir ses forces pour relever le défi du rallye Rebelle au volant de la BMW X2 : Rebecca Donaghe (à gauche) et Sedona Blinson.
En 5 faits

Le Rebelle Rally

  • Le Rebelle Rally est le premier rallye d’orientation tout-terrain aux États-Unis exclusivement réservé aux femmes.
  • Le Rebelle Rally s’étend sur 2 100 kilomètres et traverse les déserts rudes et impitoyables du Nevada et de la Californie.
  • La compétition se déroule sur huit jours.
  • Le Rebelle Rally allie le plaisir de la conduite automobile au défi ultime de la précision de navigation. Il ne s’agit pas d’aller vite, mais de maîtriser l’art de l’orientation déconnectée.
  • Le Rebelle Rally est une compétition pour des véhicules d’origine (aucune voiture de course n’est autorisée), homologués pour la route et très peu modifiés. Deux classes de véhicules prennent le départ : les 4×4 et les X-Cross.

Le Rebelle Rally 2023 a pris le départ au Mammoth Mountain Resort à Mammoth Lakes, en Californie (➜ Lire aussi : Roadtrip culinaire en Californie). La destination : Imperial Dunes près de la frontière mexicaine.

Ce qui a motivé les deux femmes à participer au Rebelle Rally ? Relever le défi ultime ! Rebecca Donaghe : « C’est une épreuve d’endurance hors du commun. Le Rebelle Rally implique une stratégie complexe, une capacité à résoudre des problèmes, une force physique et mentale. Il faut aussi faire preuve de persévérance, faire confiance et communiquer, mais aussi être capable de s’adapter et de se concentrer. Cela m’oblige à sortir de ma zone de confort. J’apprécie la possibilité de m’épanouir personnellement au travers de difficultés et de situations extrêmes. Ce rallye est un défi destiné à tester ses propres limites et à les dépasser et la voiture est un membre à part entière de l’équipe. Je suis impressionnée par le courage d’un constructeur automobile enclin à tester un nouveau modèle sur ce terrain d’essai sans égal. »

Dès sa première apparition, la nouvelle BMW X2 a été modifiée en conséquence pour relever un défi difficile qui allait mettre à l’épreuve son endurance et sa fiabilité.

Pour le Rebelle Rally

Les modifications apportées à la BMW X2

Vidéo des temps forts

la BMW X2 au Rebelle Rally

L’art de la navigation prime sur la vitesse

Rebelle Rally carteRebelle Rally carte

Une bonne préparation est indispensable. Le Rebelle Rally n’est pas une course de vitesse (➜ Lire aussi : Tout sur l’accélération de 0 à 100), mais une compétition axée sur le repérage et la localisation du parcours optimal et des postes de contrôle cachés à l’aide de cartes, d’une boussole et d’un carnet de route. La nervosité des deux femmes est montée d’un cran à l’approche de la première étape du rallye. Elles n’avaient guère eu l’occasion de s’entraîner ensemble et c’était aussi leur première fois au volant de la BMW X2. Elles allaient entrer en territoire inconnu, à tous points de vue.

Rebecca Donaghe : « Ma boussole intérieure s’est développée grâce aux aventures que je vis. Je me sens beaucoup plus à l’aise face à l’incertitude, à la prise de risque et à l’erreur. Un défi comme le Rebelle Rally me pousse à apprendre à gérer mes peurs. Il m’encourage à me surpasser. »

Rebecca Donaghe a consigné dans un journal de bord numérique le déroulement de leur aventure Rebelle Rally.

Video
Video

Jour 1 : éclipse solaire en guise de prologue

Les choses sérieuses commencent dès le premier jour. Nous percevons déjà les défis qui nous attendent. La navigation dans les zones boisées s’avère ardue. Sedona et moi devons encore trouver nos marques. Nous sommes deux navigatrices à la personnalité affirmée et nous devons donc apprendre à trouver un terrain d’entente. Qui prend les décisions et quand ? La première journée en zone boisée est très éprouvante. Les montées et les descentes abruptes nous mettent au défi de gagner du temps et de choisir des angles de braquage qui ne risquent pas d’endommager la BMW X2 dans les profondes ornières des pistes. Nous devons à plusieurs reprises utiliser nos plaques d’aide au démarrage en guise de ponts pour éviter d’endommager les pneus. Au fil des kilomètres, le véhicule et nous-mêmes apprenons à mieux nous connaître. L’instant inoubliable : nous assistons en toute sécurité, grâce à des lunettes de protection, à une éclipse solaire. C’était spectaculaire !

Jour 2 : victoire d’étape dans une ville fantôme

Contretemps : les fameux trails spaghettis nous désorientent et nous font perdre beaucoup de temps. Nous sacrifions un poste de contrôle pour le classement par points, déterminons dans l’urgence notre prochaine escale et rattrapons finalement notre retard. Notre équipe est en bonne voie. Nous propulsons la BMW X2 à travers les pistes sinueuses avec vitesse et précision, gagnons du temps sur la descente vers la vallée, battons même les temps des leaders et gagnons cette étape ! Nous savourons le verre de la victoire au saloon de la ville fantôme. Une récompense à la hauteur de nos efforts. Conclusion : la cohésion de l’équipe est synonyme de bons résultats et de bonne humeur.

Jour 3 : mauvaise piste

Fortes de notre victoire au deuxième jour, nous entamons la nouvelle étape en toute confiance et peut-être même un peu trop d’enthousiasme. Après repérage, nous décidons de nous diriger vers un passage qui semble se situer au milieu d’un petit col rocheux, au lieu d’emprunter un itinéraire plus long, mais probablement sans encombre, vers le poste de contrôle 12. Nous pensons être à la hauteur de ce défi. Mais c’était sans compter sur les pluies qui ont érodé le canyon et ont complètement mis les rochers à nu. Il nous faudra plus d’une heure pour dégager des petits rochers et construire des ponts de pierre pour franchir les passages les plus difficiles. Cette erreur de jugement nous prive de points et nous fait perdre beaucoup de temps. Et pourtant, piloter sans difficulté la BMW X2 dans les gorges rocheuses et la faire glisser avec une adhérence et une vitesse incroyables en vue de gagner le plus de temps possible est une sensation grisante. Ne pas oublier : rester humble.

Jour 4 : moral en berne

Rien ne va ce jour-là. Dès les premières minutes, nous nous trompons de direction. La pression du temps à rattraper nous contraint à repousser nos limites et celles de la voiture. Peu après le départ, sur une piste rocailleuse, la galerie de toit est sur le point de tomber. Une de ses vis s’est desserrée. Pressées par le temps, nous la sécurisons avec des colliers de serrage. Cependant, nous ne parvenons pas vraiment à nous ressaisir et manquons des repères. Il faut également recentrer les objectifs de notre équipe. Tout semble aller de travers. Nous sommes enlisées et devons demander de l’aide pour nous sortir de là. Et pourtant, au terme de cette journée catastrophique, nous pouvons être fières d’avoir tout donné. Demain est un autre jour.

La BMW X2 a démontré qu’elle était capable d’être à la fois maniable et confortable, même sur les chemins les plus accidentés et les plus exigeants.
Rebecca Donaghe et Sedona Blinson

Rebelle Rally – la BMW X2 est dans son élément

Le Rebelle Rally permet aux passagères et au véhicule de s’apprivoiser et de se renforcer mutuellement. Rebecca Donaghe : « La puissance du moteur et le couple combinés à une maniabilité exceptionnelle permettent à ce véhicule de gravir aisément les pentes les plus raides. » Sans oublier la souplesse de sa direction à différentes vitesses pour éviter les obstacles, son excellente accélération et ses freins puissants. Par ailleurs, l’espace offert à ma copilote Sedona est généreux et tout notre équipement tout-terrain est très bien rangé. Nous faisons corps avec le véhicule et sa réactivité sur le terrain. »

En quoi se distingue un rebelle moderne ? Pour les deux femmes pilotes, c’est être capable de défier les conventions sans crainte aucune. « Nous devons faire des choix courageux (➜ Lire aussi : Podcast Freeing Gaia) et nous sommes prêtes à relever de nouveaux défis et à sortir de notre zone de confort, même seules. »

Jour 5 : frictions au milieu de nulle part

Les jours 5 et 6 sont des étapes marathons avec des postes de contrôle pouvant être franchis de manière aléatoire. Nous devons élaborer une stratégie et analyser les décisions, mais nous sommes confiantes et nous nous en sortons bien. Je commets malheureusement une erreur en cours de route et nous perdons un temps précieux : j’oublie mon casque posé sur la BMW X2 après une pause. Il atterrit dans la poussière au démarrage et le détour pour le récupérer nous coûte une vingtaine de minutes. L’horloge tourne. En plein milieu d’un lac asséché, la tension est palpable. La frustration et une dispute sur l’itinéraire choisi étaient inévitables, mais nous nous ressaisissons. La BMW X2 maîtrise avec brio la férocité de la Johnson Valley. Nous remportons l’étape du jour malgré les revers et les pertes de temps ! Leçon à retenir : ne jamais se coucher en colère. Après le dîner, Sedona et moi nous asseyons ensemble dans sa tente et à la lumière du camp, nous discutons et planifions le reste des postes de contrôle. Une véritable bouffée d’oxygène.

Jour 6 : ne pas faire l’autruche

Après les difficultés rencontrées lors du jour 3 dans le sable impitoyable du désert, nous comptons à présent sur la BMW X2 et le réglage des suspensions. Nous décidons de désactiver les paramètres de sécurité et les systèmes d’aide, car ce qui peut être un atout sur l’asphalte peut s’avérer plutôt handicapant dans les conditions particulières du tout-terrain. Quelle bonne idée ! Nous nous faufilons entre les rochers et surfons littéralement sur le sable d’une dune imposante en direction du poste de contrôle. Et notre choix d’itinéraire s’avère payant, la BMW X2 se montre très maniable sur les terrains les plus difficiles du rallye, à croire qu’elle a été construite pour cela. À l’arrivée, nous n’en revenons pas : nous avons encore gagné l’étape !

Jour 7 : unies contre vents et marées

Nous sommes deuxièmes de notre classe et entamons la dernière journée du rallye. Impossible d’imaginer tout ce qui nous attend. Nous nous perdons en chemin très rapidement, gaspillons du temps et du carburant pour trouver un poste de contrôle. Il faut traverser un canal, invisible sur les cartes. La BMW X2 est en surchauffe dans ces conditions extrêmes. Des heures à rouler sous une chaleur étouffante dans du sable mou et chaud. Nous devons nous arrêter pour laisser le moteur et le distributeur refroidir. Encore un temps précieux perdu. Puis nous tombons en panne d’essence alors que nous nous enfonçons un peu plus dans la région de Glamis. La pénalité pour le plein d’essence en cours de route et le temps perdu en conséquence sont un coup dur après tous ces efforts. Et puis, nous nous enlisons à deux reprises dans le sable, mais nous réussissons à nous libérer. Nos nerfs sont mis en permanence à rude épreuve. Jusqu’à l’arrivée. Moment où nous apprenons que nous conservons notre deuxième place au classement général des X-Cross. Un véritable triomphe contre vents et marées, que nous célébrons avec faste.

Le Rebelle Rally – une quête de soi-même

Le Rebelle Rally exige des qualités de leadership, révèle forces et faiblesses. Il souligne la vulnérabilité, favorise le travail d’équipe, la communication, l’autonomie et la solidarité. Il impose de se faire confiance à soi-même et à ses coéquipières, de se surpasser et de s’extirper de situations apparemment sans issue. Rebecca Donaghe : « Tout est remis en question à chaque nouveau poste de contrôle. Chaque jour est un nouveau départ. C’est une aventure que l’on vit pour soi-même. On attend le lendemain matin avec impatience avec l’espoir de repousser nos limites encore une fois. »

Auteure : Markus Löblein ; Art : Madita O’Sullivan ; Photos & Vidéo : BMW

Notre outil de gestion du consentement à l’utilisation de cookies est momentanément désactivé.
Par conséquent, il est possible que certaines fonctionnalités qui requièrent votre consentement aux cookies soient indisponibles.