Un nouvel éclairage de la route

7 min de lecture
Nouveau look, nouvelle lueur dans le regard. L’arrivée de la nouvelle BMW i7 s’accompagne de phares qui surpassent tous les autres feux. En collaboration avec Swarovski, BMW a imaginé des phares équipés de cristaux qui confèrent au véhicule une allure sans précédent.

Le 20 avril 2022

Consommation électrique : 19,6 - 18,4 kWh/100km (WLTP)
Autonomie électrique : 590 – 625 km (WLTP)
(Tous les chiffres sont des valeurs préliminaires)    

« Everything you want is on the other side of fear. » Cette devise en lettres lumineuses orne le mur de la Swarovski Manufaktur. Un lieu où la technologie la plus récente et les créations les plus originales viennent bousculer en permanence les habitudes. Nous visitons une maison riche en traditions située dans le Tyrol autrichien. Pourtant, le message affiché en lettres fluorescentes se veut très clair : la tradition n’est pas de mise chez Swarovski.

À Wattens, commune de 8 000 âmes, la production de chaque cristal est un véritable petit miracle qui s’opère à l’abri des regards, derrière de banales façades. Les couleurs, les formes et les facettes qui y voient le jour sont le résultat de techniques de fabrication éprouvées, inventées par le fondateur Daniel Swarovski dès la fin du 19éme siècle, et de procédés high-tech innovants qui permettent de réaliser ce qui semble impossible. C’est notamment le cas des phares à cristaux Iconic Glow de BMW qui ont été dévoilés lors du lancement de la nouvelle BMW i7.

La matière, gage de précision

Le processus de création de tous les cristaux Swarovski débute au sein de la verrerie, un environnement exigeant où règne la chaleur, avant de se faire plus précis. Chaque cristal est ensuite taillé et habillé d’un revêtement avant d’être confié à un robot au sein de la Crystal Factory of the Future. Cependant, aucun cristal ne quitte la fabrique sans avoir été soumis au contrôle qualité effectué par l’œil d’un expert, muni, cela va sans dire, de sa loupe. En unissant leur savoir-faire et en adaptant ce processus complexe aux phares des véhicules, Swarovski et BMW définissent de nouveaux paramètres pour la conduite et le luxe.

Tom Binder, responsable du design des feux extérieurs chez BMW, parle d’une avancée jusqu’à présent inédite : « Actuellement, seules des bandes lumineuses homogènes sont visibles sur la route. Les projecteurs à cristaux proposent quelque chose de complètement différent. La luminosité est vive et étincelante et très différente de la précision graphique lumineuse habituelle. Toute la précision réside dans le verre, un matériau beaucoup plus délicat et facile à travailler que le plastique. »

Ce projet inédit s’est révélé être un nouveau défi pour les ingénieurs de BMW et les chefs de produits Swarovski. À l’origine, les créations de Swarovski sont destinées à l’univers de la bijouterie et de la mode. Au cours des dernières décennies, l’entreprise a réalisé des installations artistiques uniques ainsi que des costumes pour des musiciens et des stars de cinéma. Cependant, c’est en se tournant vers le secteur automobile que l’entreprise a franchi une étape décisive en matière de savoir-faire. Peter Widmann, vice-président senior et directeur général de Swarovski Mobility, a déclaré à propos des nouveaux phares à cristaux : « L’objectif premier de cette collaboration était de perfectionner la taille des cristaux imaginés par BMW afin de parvenir à un résultat qui représente, et ce à leur juste valeur, la passion et le savoir-faire de deux marques de renommée internationale. »

Alors pourquoi ce projet constitue-t-il un enjeu majeur et pourquoi ces feux font-ils la différence dans le secteur automobile ?

Derrière les cristaux

Intéressons-nous tout d’abord à la taille des cristaux. Tom Binder et son équipe tenaient à ce qu’ils ne ressemblent pas à des bijoux, mais à des cristaux bruts. Ensuite, il a fallu trouver un moyen de stabiliser ces cristaux sur leur support et de s’assurer que ce soit toujours le cas au bout de 15 ans. Tom Binder poursuit : « Pour des raisons esthétiques, nous ne souhaitions pas maintenir les cristaux à l’aide d’un serti à griffes. Nous avons donc mis au point un mécanisme flottant sur lequel ils sont fixés par des encastrements. »

Afin de mieux comprendre le fonctionnement des phares, jetons un coup d’œil derrière les cristaux. Le nouveau look de la BMW i7 se distingue non seulement par le contour lumineux de sa calandre, mais surtout par des phares séparés en deux qui se chevauchent. Deux paires de cristaux sont respectivement placées sur toute la longueur du phare supérieur. Des LED qui fonctionnent séparément et génèrent un éclairage vif et discontinu sont dissimulées derrière. Elles composent les feux de jour et les clignotants. Les feux de route et de croisement sont intégrés discrètement dans la partie inférieure. En journée, ils agissent quasiment comme des entrées d’air, ce qui permet de faire ressortir les cristaux.

Il est difficile de trouver les mots pour décrire l’éclat des phares Swarovski, car les nombreuses facettes des cristaux créent des jeux de lumière saisissants. Appliqué au secteur automobile, ce procédé offre de nouvelles perspectives qui n’ont plus rien à voir avec les phares classiques, mais qui consistent plutôt à tenir un cristal à la lumière du jour ou à contempler un ciel étoilé scintillant de mille feux.

Une nouvelle approche du luxe

Les phares à cristaux incarnent également une nouvelle approche du luxe pour le secteur automobile. Au-delà de la fabrication complexe des cristaux et de leurs propriétés exceptionnelles, ils constituent un élément essentiel du nouveau « Great Entrance Moment » : dès que le conducteur s’approche du véhicule, un jeu de lumière se déclenche, de la calandre aux phares à cristaux, en passant par un tapis de lumière latéral avec des cristaux superposés.

« L’éclairage joue un rôle essentiel dans la mise en scène d’une voiture », souligne Tom Binder. « Il remplace un bon nombre d’éléments chromés et permet de créer une nouvelle façon de se distinguer et de marquer sa présence. »

S’interroger sur l’évolution de la notion de luxe fait également partie intégrante de la philosophie de Swarovski. Sur ce point, les Tyroliens partagent la même philosophie que BMW. Peter Widmann en fait la description suivante : « Depuis 1895, Swarovski transforme les rêves en réalité, que ce soit dans l’univers de la mode, des arts, du design ou du cinéma. Forts de notre histoire qui mêle artisanat et innovation ainsi qu’une sensibilité créatrice à l’échelle internationale, nous considérons que réinventer constamment la notion de luxe fait partie de notre démarche. »

Aux yeux de BMW, il s’agit avant tout de définir une notion de luxe tournée vers l’avenir, marquée par un changement de paradigme, tout en privilégiant la durabilité (➜ Lisez également: Jeune leaders, agissez à present pour l’avenir). Ces valeurs sont également à l’ordre du jour chez Swarovski, comme le confirme M. Widmann : « Tous nos cristaux sont des “Advanced Crystals“ : les matières premières soigneusement sélectionnées sont travaillées afin de donner naissance à des produits qui dépassent les exigences de nos clients et qui répondent à des réglementations internationales toujours plus strictes. Fabriqués sans plomb selon un procédé breveté, ils sont entièrement réalisés en Autriche. Notre objectif est d’atteindre des niveaux de qualité et de durabilité très élevés afin d’avoir constamment une longueur d’avance sur les standards du secteur. Le luxe responsable fait partie de notre ADN. »

Résolument tournés vers le futur, les nouveaux phares à cristaux ouvrent dès aujourd’hui la voie à un avenir prometteur, où l’éclairage jouera un rôle majeur, que ce soit pour la mise en scène, la personnalisation ou encore le plaisir personnel de conduire.

Auteure : Jelena Pecic ; Photos : Roderick Aichinger ; Croquis : Chunyue Zhai ; Art Direction : Lucas Lemuth, Verena Aichinger ; Vidéo : Christoph Deja, Jade & Lee Trott, Noelani Dreksler