Erlkönige – voitures prototypes allemandes : l’art de la déception

3 MIN DE LECTURE
« Erlkönig » est un terme commun pour désigner les mulets de développement de la presse automobile allemande. Nous vous en disons plus sur les origines de ce nom et sur l’histoire du motif camouflage.

Les origines de la voiture camouflage

Pendant son service naval en 1918, l'artiste britannique Norman Wilkinson a eu l'idée de camoufler des navires de guerre pour se protéger et protéger ses camarades des attaques ennemies. Le motif camouflage était né. Si un navire ne pouvait pas être caché, il réussissait au moins à confondre les adversaires en termes de taille et de direction de déplacement. À la fin de la guerre, plus de 4000 navires camouflés étaient en service. Wilkinson a été célébré et honoré pour sa découverte, bien qu'aucune preuve d'un quelconque avantage du modèle n'ait jamais pu être fournie.

_

Erlkönig Prototypes voitures – origines du nom

Dans les années 1950, les journalistes automobiles allemands Heinz-Ulrich Wieselmann et Werner Oswald ont publié dans le grand magazine automobile « auto, motor und sport » des clichés de véhicules d'essai. La publication fait sensation mais devient un affront pour les constructeurs, car pour la première fois, les photos de véhicules inédits deviennent accessibles à un large public – et donc aussi à la concurrence. Le nom de la rubrique de publication des clichés était « Erlkönig ».

_

Le nom « Erlkönig » devient synonyme de voiture prototype. Le terme provient du poème du même nom écrit par Goethe [Le Roi des aulnes]. Le célèbre vers « Quel est ce chevalier qui file si tard dans la nuit et le vent ? » devient : « Quelle est cette voiture qui file si tard dans la nuit et le vent ? ». Depuis lors, les fabricants déguisent leurs « Erlkönige –- prototypes voitures » pour irriter les journalistes et la concurrence –- de sorte que, même si des clichés volés sont publiés, rien n’est dévoilé du nouveau design ni de la technologie.

Afin de cacher la forme réelle du véhicule, l'industrie automobile a utilisé des tenues de camouflage similaires à celles utilisées pour les navires de guerre camouflés à l'époque.

Typique des prototypes de voiture Erlkönige : le motif sous toutes ses facettes

Grâce aux appareils photo des Smartphones et à l'ultra-haute résolution, les images des prototypes de voitures peuvent désormais être capturées encore plus facilement et plus souvent qu'il y a quelques années. Les fabricants s’appliquent à trouver toujours plus de tenues de camouflage pour leurs véhicules.

Surprise avant son lancement : un prototype BMW

1 / 4
Sportive camouflée : la nouvelle BMW M8.
Sportive camouflée : la nouvelle BMW M8.
Athlète de haut niveau camouflé : la nouvelle BMW Série 5.
En mission secrète : la nouvelle BMW X3.
La nouvelle BMW X2 : dévoilée – mais bien camouflée.

Avant-après : la BMW M5

La victoire de la tenue de camouflage

_

Ces tenues de camouflage ne protègent pas uniquement les voitures. La combinaison et la planche de surf à motif camouflage irritent les requins et protègent les surfeurs des attaques.

_

D'autres concepteurs de produits s'appuient également sur les motifs voyants pour leurs collections. Et la boucle est bouclée : 100 ans après la création du motif par l'artiste britannique Norman Wilkinson, on les retrouve dans la mode actuelle. Cela prouve une fois encore que le joli design finit toujours par s’imposer.

INCROYABLE MAIS VRAIE.

La BMW M5 avec M xDrive.

En savoir plus