Les principaux systèmes d’assistance à la conduite en résumé

5 min de lecture
Il est impossible d'imaginer des voitures modernes sans systèmes d'assistance à la conduite. Dans un avenir proche, elles évolueront vers des systèmes complexes qui transféreront de plus en plus les tâches et responsabilités de conduite au véhicule. En fonction du système et de l’état de développement, la participation active des conducteurs sera de moins en moins requise et ne sera finalement plus nécessaire. Nous vous présentons ici les systèmes d’assistance à la conduite les plus courants mais aussi les plus innovants et nous vous expliquons à quelles situations convient chaque système.

Le 27 novembre 2019

Qu’est-ce qu’un système d’assistance à la conduite?

Les systèmes d’assistance à la conduite soulagent le conducteur lors de la conduite, apportent plus de confort et augmentent la sécurité. En cas d’urgence, le système d’assistance à la conduite peut même prendre le contrôle de la voiture. Mais le conducteur est toujours responsable de la conduite.

Systèmes d’assistance à la conduite Status Quo

À l’heure actuelle, les systèmes d’assistance à la conduite sont des aides pratiques : les capteurs détectent p.ex. les limitations de vitesse, la distance par rapport aux autres véhicules et les marquages au sol. Les données GPS et les informations du système de navigation sont également incluses dans le traitement. Grâce à ces informations, des signaux sonores ou des témoins visuels peuvent avertir le conducteur de situations dangereuses éventuelles.

Mais il existe des systèmes plus avancés qui non seulement vous avertissent, mais qui vous soutiennent activement lors de la conduite, si nécessaire ou requis. Par exemple, certains systèmes d’assistance à la conduite freinent ou accélèrent ou bien délivrent des impulsions de direction, p.ex. dans des situations de conduite monotones ou critiques, ce afin d’éviter un obstacle ou de soulager le conducteur. D’autres systèmes aident le conducteur à manœuvrer, à se garer ou à sortir de son emplacement.

Comment fonctionne une assistance au départ en côte ?

Vous connaissez certainement cette situation : Vous montez une pente et vous devez vous arrêter juste avant le sommet. Lorsque vous démarrez avec une boîte de vitesses manuelle, vous appuyez sur l'embrayage et retirez votre pied du frein pour accélérer. Que se passe-t-il alors ? La voiture part en arrière. L’assistant au départ en côte ou simplement l’assistant à la conduite permet justement d’éviter cette situation. Lorsque le conducteur relâche le frein pour démarrer, l'essieu arrière retient le véhicule pendant une courte période. Lorsque le véhicule démarre, l’assistant à la conduite le relâche.

Utilisation : Ce système d’assistance à la conduite n’est pas indispensable pour une utilisation sûre d’un véhicule, car avec une expérience suffisante, les situations les plus délicates peuvent être évitées. En présence de pentes extrêmes ou d’une charge supplémentaire sur la remorque, le système d’assistance à la conduite peut cependant rendre le démarrage en côte plus agréable.

Quelle valeur ajoutée apporte la reconnaissance des panneaux de signalisation ?

Lorsque vous être pris dans une circulation très lente, il est souvent difficile d’être entièrement attentif à toutes les situations. Le tracé de la route, le trafic venant en sens inverse, les limitations de vitesse, ce qui se passe à côté et derrière vous : Le conducteur doit garder tous ces éléments à l’esprit. La reconnaissance des panneaux de signalisation peut vous soulager au moyen d’un système de caméras qui balaye les panneaux de signalisation et affiche les données traitées sur un écran. En conséquence, les panneaux de signalisation s'affichent directement sur votre écran. Souvent, ce système est inclus dans d'autres systèmes d’assistance à la conduite tels que l'avertisseur de priorité, l’avertisseur de véhicule à contre-sens (Wrong Way Assistant ou le Speed Limit Info (vitesse maximale autorisée).    

Utilisation : Pour obtenir des résultats exacts, le système d'assistance à la conduite est capable de prendre en compte et de traiter différentes sources telles que les panneaux de signalisation reconnus, les données des appareils de navigation et les données actuelles du véhicule. La reconnaissance des panneaux de signalisation vous offre plus de sécurité et de confort lors de la conduite en vous informant, par exemple, des règles de priorité. Vous pouvez mieux vous concentrer sur la circulation sans avoir à regarder constamment la forêt de panneaux.    

Quelle est la fonction d’un assistant au freinage d’urgence ?

L'assistant au freinage d'urgence vous avertit en cas de risque collision et, le cas échéant, arrête complètement le véhicule avant qu'il n'entre en collision avec un obstacle, une personne ou un autre véhicule. Les capteurs mesurent la vitesse actuelle et la distance par rapport à la voiture qui précède ou à un obstacle à l’arrêt (par ex. une personne). En fonction du système, les cyclistes peuvent également être pris en compte. Des affichages visuels complètent des signaux d’avertissement sonores. Avant de freiner en urgence, le système d'assistance à la conduite calcule la puissance de freinage optimale et la pression de freinage requise. En fonction du système, cette pression calculée est traduite de manière autonome en freinage automatique par l'assistant ou n'est libérée que lorsque vous appuyez sur la pédale de frein. Une autre amélioration de l'assistant au freinage est l'aide à l'évitement : afin d’éviter une collision, ce système aide activement le conducteur à effectuer une manœuvre d'évitement. 

Utilisation : Les assistants au freinage d’urgence comportent de nombreux avantages : Souvent, le conducteur n’est pas attentif, il est distrait, se trouve dans une situation déroutante ou sous-estime la distance qui le sépare du véhicule précédent. Les assistants au freinage permettent au moins de réduire la gravité de types précis d’accidents de la route.    

Quel soutien apporte l’assistant à la direction et au guidage ?

Les embouteillages, les circulations lentes et les voies étroites sont malheureusement monnaie courante, surtout sur l'autoroute. Cela signifie que pendant de longs moments, vous devez garder une main ferme et suivre la route patiemment. Un assistant à la direction et au guidage peut vous aider dans de telles situations - mais aussi à des vitesses élevées - à guider le véhicule au centre de la voie, vous soulageant ainsi de la direction. Les caméras enregistrent les marquages au sol et le système d'assistance à la conduite s’oriente ainsi en fonction des lignes de délimitation de sa propre voie de circulation. Un regard au-delà des frontières européennes montre à quel point la technologie a progressé aujourd'hui. Dans certains pays, l'assistant de conduite en embouteillages de BMW permet de rouler à des vitesses allant jusqu'à 60 km/h, et ce « Hands-Off » (sans les mains) et sur la durée.    

Utilisation : Les assistants au guidage peuvent soulager le conducteur en ce qui concerne la direction, lui donner un sentiment de sécurité et, avant tout, rendre les longs trajets sur autoroute plus confortables.

Dans quelle mesure un régulateur de vitesse facilite-t-il la conduite ?

Le régulateur de vitesse, également connu sous le nom Tempomat, vous permet de sélectionner la vitesse de croisière désirée. Cela se fait souvent en combinaison avec le régulateur de distance. Une fois activé, ce système d'assistance à la conduite maintient constamment la vitesse que vous avez sélectionnée, offrant ainsi un confort accru sur les longs trajets. Le régulateur de vitesse peut adapter la vitesse de manière électronique à l'environnement et corriger la puissance du moteur en conséquence.

Utilisation : Grâce à ce système d'assistance, vous pouvez parcourir de longues distances en étant plus détendu et mieux vous concentrer sur l'ensemble du trafic. En combinaison avec le régulateur de distance, le confort de conduite est encore amélioré : celui-ci enregistre la vitesse du véhicule qui le précède et ajuste automatiquement sa propre vitesse en conséquence.    

Qu’est-ce qu’un contrôle des distances ?

Le régulateur de vitesse adaptatif (Adaptive Cruise Control, ACC) est également connu sous le nom de régulateur de distance et de vitesse adaptatif. Pour une vitesse désirée prédéfinie, ce système d'assistance à la conduite s'oriente sur le véhicule qui précède et freine ou accélère automatiquement en fonction de la distance qui le sépare du véhicule qui précède. Ce système est déjà intégré dans de nombreux véhicules modernes. Les capteurs utilisés mesurent la vitesse actuelle et la distance par rapport à la voiture qui précède. Lorsque vous êtes dans une circulation exigeant des arrêts et redémarrages fréquents, le régulateur de distance s'occupe également du freinage et du démarrage. 

Utilisation : En particulier pour les longues distances, vous pouvez utiliser le régulateur de distance en combinaison avec le régulateur de vitesse pour atteindre votre objectif de manière plus détendue et pour soulager vos jambes, car elles n'ont ainsi pas besoin d'actionner les pédales en permanence. Bien sûr, vous devez néanmoins toujours garder les mains sur le volant et les yeux sur la route. Le régulateur de distance apporte non seulement plus de confort, mais il confère aussi une plus grande sécurité lors de la conduite.    

Que fait un assistant de limitation de vitesse ?

Ce système d'assistance à la conduite combine le régulateur de distance et la détection de la vitesse limite. Il est également connu sous le nom Speed Limit Assist. L'assistant de limitation de vitesse affiche dans la zone d’affichage des informations sur la limitation de vitesse. Grâce à cet assistant, vous pouvez ensuite ajuster la vitesse maximale du véhicule à la limitation correspondante. Le système balaye les panneaux de signalisation avec une caméra. Un logiciel traite toutes les informations et les combine avec les données du système de navigation. Vous pouvez voir ce système d'assistance à la conduite comme une « assurance radars » supplémentaire, car il détecte la limitation de vitesse respective en complément du régulateur de vitesse et du régulateur de distance et – dans la version la plus moderne – l’applique automatiquement.    

Utilisation : Selon des rapports de recherche, environ un quart de tous les accidents sont dus à des excès de vitesse et au non-respect des distances de sécurité. Les assistants de limitation de vitesse peuvent, dans ces cas-ci, augmenter votre sécurité. Bien que ces systèmes ne déchargent pas le conducteur du véhicule de sa responsabilité, ils peuvent toutefois contribuer à réduire considérablement le nombre d’accidents.

Comment fonctionne un avertissement de changement de voie ? Comme un assistant de changement de voie ?

L'avertissement de changement de voie peut vous aider à changer de voie en toute sécurité et vient en soutien au regard dans le rétroviseur et à celui par-dessus l’épaule. Des capteurs surveillent la zone située à côté et derrière votre voiture et couvrent l'angle mort tristement célèbre. Si une autre voiture s'approche de votre véhicule dans l'angle mort ou se trouve dangereusement près et que le conducteur la manque, l'assistance à la conduite la reconnaît et vous avertit d'un changement de voie. Cet avertissement est donné, par exemple, au moyen de symboles clignotants dans le rétroviseur latéral et même par une vibration du volant ou une impulsion de direction. L'assistant de changement de voie est un développement plus poussé. Il change de voie automatiquement dès que vous avez activé le clignotant pendant quelques secondes. Le système vérifie si un autre véhicule se trouve dans un angle mort ou à une proximité dangereuse et ne change de voie qu’au moment où les capteurs ne détectent aucun danger.    

Utilisation : Un avertissement de changement de voie offre une protection supplémentaire aux usagers de la route, mais il ne remplace pas les rétroviseurs arrière et latéraux ni le coup d’œil au-dessus de l’épaule. Ce système d'assistance à la conduite peut certes aider à prévenir les accidents, mais le conducteur doit rester concentré.    

Quels sont les avantages de l’aide au stationnement ?

Les aides au stationnement vous aident à manœuvrer, à vous garer et à sortir de votre stationnement et vous protègent contre les dommages dus au stationnement. Le spectre s'étend des systèmes avec fonctions d'avertissement aux systèmes qui affichent l'environnement ou prennent automatiquement le processus de stationnement en charge. Les assistants utilisent les informations provenant des ultrasons et des capteurs de la caméra. L’assistant de stationnement utilise généralement des bips sonores pour signaler la distance par rapport aux objets se trouvant à proximité et vient ainsi en aide au conducteur. Une caméra de recul est un peu plus détaillée : elle montre en plus la zone derrière la voiture et complète les lignes recommandées qui servent d'orientation lors de la manœuvre de stationnement. À l’avenir, les systèmes d'assistance à la conduite prendront complètement en charge le stationnement et exécuteront de manière indépendante toutes les manœuvres de direction nécessaires ainsi que le freinage et l'accélération. Avec de tels systèmes automatisés, l'assistant manœuvre votre voiture dans des espaces de stationnement étroits sur simple pression d'un bouton et la fait sortir à nouveau le cas échéant. Ainsi, l’assistant de marche arrière de BMW est, jusqu’à une certaine vitesse, capable de reconstituer les 50 derniers mètres de la trajectoire parcourue en marche arrière. Ceci peut être utile dans des situations de stationnement, mais également si vous souhaitez faire marche arrière dans des voies étroites, par exemple. 

Utilisation : Avec ces systèmes d'assistance, les garages étroits à plusieurs étages et les places de parking étroites au bord de la route ne sont plus un problème. Le confort et les avantages d'un véhicule auto-stationné sont évidents.