BMW écrit la musique du plaisir de conduire électrique

7 min de lecture
Pour Hans Zimmer, le son de BMW évoque l’enfance. Le lauréat d’un Academy Award a collaboré avec BMW Group et l’équipe BMW Group Sound Design pour créer les sons de conduite spéciaux des nouveaux véhicules électriques BMW : BMW IconicSounds Electric. Nous réécoutons ses premières bandes-son originales et suivons son voyage acoustique depuis l’idée première, jusqu’à la révélation sonore dans le véhicule de série.

Le 5 janvier 2022

Qu’est-ce qui donne son identité à un film ? Une bonne mise en scène, un scénario novateur, un concept visuel. Mais pour donner vie à l’histoire, il faut avant tout la bonne bande-son. Cette règle s’applique aussi aux véhicules. La distinction du design et du châssis créent une expérience de conduite unique. Néanmoins, c’est le son généré par la conduite qui touche directement les émotions. Par exemple, les fans et les experts savent depuis toujours reconnaître les modèles BMW (➜ Lisez également : En toute logique : comment lire les noms de modèles BMW) au son de leur moteur à combustion. Comment transposer cette émotion dans les véhicules électriques, connus pour leur silence ? « Chaque BMW a un caractère propre qui se reflète dans son univers sonore », révèle Zimmer. C’est particulièrement vrai pour les modèles électriques, avec une nouvelle interprétation.

BMW IconicSounds Electric apportera un nouvel environnement sonore riche en émotions à la gamme électrique du constructeur automobile. Les sons ont été créés grâce à la collaboration entre BMW Group, Renzo Vitale (Creative Director Sound de BMW Group) et le compositeur de musiques de films récompensé aux Grammy et aux Academy Awards, Hans Zimmer. En visite à Munich, Zimmer a pu expérimenter pour la première fois le son de sa dernière composition dans le véhicule électrique de série (➜ Lisez également : La recharge d’une voiture électrique en 10 étapes).

Le nouveau chapitre d’un voyage acoustique commencé dans son enfance.

Quand j’étais enfant, j’attendais toujours avec impatience le retour de mes parents. Je reconnaissais le son de la BMW de ma mère et de la BMW de mon père et je savais les distinguer. Le son d’une voiture qui arrive a toujours représenté la sécurité pour moi.
Hans Zimmer
Dans la vidéo : BMW donne une identité propre aux véhicules électriques grâce à des sons individuels

-

Consommation électrique 23,0–19,3   kWh/100 km (WLTP)
Autonomie électrique (WLTP) 372–631  km

Le son du réconfort

Au cours de ses presque 40 années de carrière sur plus de 200 projets de films et de télévision, le compositeur 11 fois nommé aux Oscars a signé les bandes-son d’immenses succès au box-office comme « Gladiator », « Pirates des Caraïbes » et « Le Roi Lion », le film qui lui a fait gagner cette récompense. Zimmer a également composé la bande-son de visions futuristes comme « Blade Runner 2049 » et le remake de « Dune » aux côtés du réalisateur Denis Villeneuve. Zimmer a conçu ses propres textures de son pour « Batman Begins » et « The Dark Knight » : une sorte d’identité acoustique pour Gotham City. Le compositeur a une fascination pour les sons des grandes villes. Ils donnent un caractère unique à la vie, l’architecture et la nature d’un endroit. Pour Zimmer, les sons et tonalités sont indissociables des émotions et des souvenirs depuis sa plus tendre enfance, nous raconte-t-il.

Consommation électrique 19,1-16,1   kWh/100 km (WLTP)
Autonomie électrique (WLTP) 493-590 km

« Quand j’étais enfant, j’attendais avec impatience le retour de mes parents. Je reconnaissais le son de la BMW de ma mère et de la BMW de mon père et je savais les distinguer. Le son d’une voiture qui arrive a toujours représenté la sécurité pour moi, le réconfort, le sentiment que tout est à sa place. Maman et papa qui rentrent à la maison. C’était comme un signal acoustique apaisant de l’heure du coucher. Je montais sur une chaise pour regarder par la fenêtre, à l’affût de ce son. »

Voilà comment la passion du son est née. Les parents de Zimmer lui ont appris très tôt à regarder vers l’avenir. « Mon père était un scientifique avant son décès, en 1963. En 1962, il avait fait refaire toutes les voitures de son entreprise, surtout les BMW, pour les équiper de pots catalytiques. À cette époque, en tant que chimiste, il avait compris que nous devions protéger la planète. J’ai grandi avec cette vision écologique de la vie. Je n’avais que cinq ans à l’époque. » Des dizaines d’années plus tard, Zimmer surfe activement sur la vague de la mobilité électrique. C’est un terrain de jeu qui enchante le compositeur. « Je suis particulièrement enthousiasmé par les voitures électriques. Surtout quand je les entends avec nos sons et tonalités. Notre son donne une identité aux véhicules. La gamme ne compte que 12 notes et nous en avons utilisé trois pour créer le son BMW. »

Sur la piste de l’harmonie

BMW IconicSounds Electric a démarré avec une collaboration entre BMW Group et Hans Zimmer, compositeur récompensé aux Grammy et aux Academy Awards, dans le but de développer un design sonore et des concepts révolutionnaires pour la flotte de véhicules électriques BMW, en somme, de créer la musique de l’avenir. Le compositeur, manifestement ravi de faire partie du projet, a déclaré : « C’est la première fois depuis la révolution industrielle que nous avons cette occasion unique de repenser et redéfinir les sons de nos villes. Et nous ne sommes plus du tout restreints par les limites de la mécanique. Il s’agit de créer ce qui deviendra une expérience émotionnelle. » Zimmer a souvent conçu les sons des voitures et véhicules composant le fond sonore des films, des sons plausibles tout en étant entièrement inventés, comme dans le cas de la Batmobile. Comment s’y est-il pris pour matérialiser des émotions dans un véhicule qui roule en ville dans la vraie vie ? « Comme un musicien. Pas en apprenant des accords, des mélodies ni en jouant d’un instrument », précise Zimmer. Le secret de la musique, c’est de jouer, nous révèle-t-il. « Vous jouez de la musique. Pour jouer de la musique, vous devez être joueur. Lorsque vous acceptez la vision ludique du musicien, la vie est un peu plus belle. Donner à ces voitures des sons beaux et ludiques, c’est l’un des principes qui m’ont guidés. Des bruits et sons qui donnent aux conducteurs ce sentiment de réconfort, de bien-être, qui donnent le sourire pendant le trajet vers le travail, même les matins pluvieux. »

L’environnement sonore développé pour MyModes se compose de plusieurs formes de sons, dont certaines sont plutôt traditionnelles et d’autres sont des créations. Les voix humaines et les instruments classiques en forment la base, tandis que des sons mécaniques et des associations surprenantes se mêlent pour créer des tonalités différentes.
Renzo Vitale

Creative Director Sound de BMW Group

D’une toile blanche à une aventure acoustique

Pendant le processus de création avec l’équipe BMW, Zimmer et Vitale ont voulu utiliser les sons de BMW IconicSounds Electric pour créer une toile blanche que les occupants peuvent peindre avec leurs propres émotions. « Le bruit de conduite des véhicules électriques de BMW varie dans le spectre de son défini pour chaque modèle selon le MyMode sélectionné. Cinq MyModes créent une expérience utilisateur complète à l’intérieur, en harmonie avec les préférences personnelles du conducteur. Chaque MyMode exprime un aspect différent du caractère du véhicule et cela s’entend dans le son », explique Vitale. Dans MyMode Personal, le paramètre par défaut de la BMW iX (la BMW i4 est pré-paramétrée sur Comfort), BMW IconicSounds Electric utilise une répétition de son sphérique et de nombreux composants de tonalité pour transmettre une ambiance acoustique de base qui exprime le caractère indépendant et avant-gardiste du véhicule. La variation de son que vous entendez à l’intérieur lorsque vous sélectionnez le mode Personal ou Comfort, compose également la base du son de conduite diffusé à l’extérieur par le système d’avertissement acoustique des piétons. MyMode Sport prend le contre-pied du son harmonieux et élégant du MyMode Personal ou Comfort. La sensation de conduite active est mieux mise en valeur avec ce paramètre. L’environnement sonore de ce mode a une présence acoustique marquée et une modulation extrêmement dynamique. Le conducteur perçoit un retour acoustique caractéristique de la puissance délivrée et de l’état de conduite.

Le son dans MyMode Expressive, par contre, est accompagné de couleurs fluorescentes très contrastées et de motifs abstraits sur le BMW Curved Display. La tonalité de base est un violon. À l’accélération, une autre structure sonore plus aiguë vient se superposer et les harmonies changent en plusieurs étapes en fonction de l’augmentation de la vitesse. Le premier accord complet résonne à 60 km/h, puis un deuxième accord complet s’enclenche à 120 km/h. Toutefois, la hauteur reste la même à vitesse constante, tandis que le volume se réduit significativement pour concentrer l’attention sur la conduite silencieuse. Cette expérience acoustique est complètement différente de l’ambiance intérieure créée par la bande-son du MyMode Relax. Choisissez ce paramètre et la priorité passe au bien-être, à l’harmonie et à la relaxation. Les visuels du BMW Curved Display, inspirés du littoral, des rivières et des lacs, accompagnent la composition sonore douce, subtile et harmonieuse pour vous guider vers une conduite calme et détendue. « Cet environnement sonore allège les tensions du conducteur et l’aide activement à oublier son stress, » dit Renzo Vitale pour en expliquer le concept. C’est seulement dans MyMode Efficient que le retour acoustique est totalement supprimé. Le conducteur peut également désactiver le son de conduite dans les autres MyModes via le menu iDrive correspondant.

Démarrez votre voyage acoustique

« Après tout, avec la toile blanche, l’idée est de rester ouvert aux surprises », explique Zimmer. « Ce n’est ni à Renzo ni à moi de dire aux gens ce qu’ils doivent ressentir lorsqu’ils écoutent et conduisent. Nous voulons ouvrir une porte et permettre à chacun de partir dans sa propre exploration acoustique. Nous essayons d’humaniser la technologie dans la voiture, d’humaniser l’expérience, d’humaniser le voyage. Nous pensons maintenant au déplacement d’un point A à un point B au travers de nos oreilles et l’expérience de conduite d’une BMW doit également se transformer en aventure sonore. »

Auteure : Markus Löblein ; Photos : BMW ; Vidéo : BMW