Jeff Koons : le sens du tout

4 min de lecture
La toute dernière collaboration de Jeff Koons avec BMW est THE 8 X JEFF KOONS, une interprétation peinte à la main exclusive d’une BMW M850i xDrive. Cette BMW en édition spéciale sera lancée au printemps, mais nous avons rencontré Koons pour savoir comment et pourquoi ce véhicule exclusif a vu le jour. Et comme nous l’avons rapidement découvert : il ne s’agit pas simplement d’une voiture.

Le 12 novembre 2021

Jeff Koons (➜ Lire aussi : Jeff Koons et the art of leadership) n’est pas un inconnu au sein du vaste monde de BMW. En 2010, Koons avait orné une BMW M3 GT2 de lignes colorées frappantes et d’allusions visuelles à des explosions. Cette voiture avait remporté un formidable succès auprès du public et avait même participé cette année-là aux 24 heures du Mans. 

La BMW M3 GT2 signée Koons fait désormais partie de la collection des BMW Art Cars (➜ Lire aussi : Histoire de BMW Art Cars), plaçant l’artiste dans la même catégorie que d’autres créateurs de BMW Art Cars comme Andy Warhol, Alexander Calder, Roy Lichtenstein et David Hockney, pour n’en citer que quelques-uns.

Koons revient aujourd’hui avec THE 8 X JEFF KOONS, une édition spéciale de la BMW M850i xDrive qu’il a entièrement créée à son image. La voiture décorée avec maestria a été méticuleusement dessinée au pochoir pendant des centaines d’heures de travail minutieux par Koons et son équipe, et a été révélée aux visiteurs lors de l’édition de cette année du Concorso d’Eleganza au lac de Côme en Italie – un décor saisissant aussi exclusif et unique dans le monde de l’automobile que le véhicule lui-même. Ceux qui n’ont pas eu la chance d’obtenir un billet pour cet événement devront attendre un peu pour voir cette nouvelle voiture, car une présentation générale au public n’est pas prévue avant le printemps prochain.

Cela ne nous empêchera toutefois pas d’essayer de comprendre ce qui a traversé l’esprit de Jeff Koons lorsqu’il a entrepris cette tâche, et le potentiel qu’il voit en elle, tant pour ceux qui la conduiront que pour ceux qui l’admireront de loin.

Le sens crée la singularité

« Cette voiture a sa propre raison d’être », explique Koons quand on lui demande ce qui la rend unique.

« L’expérience, c’est ce que l’on désire dans la vie, et cette expérience est le sens et la véritable valeur de ce véhicule et ce qui le rend désirable », poursuit-il. « Quelque chose devient unique lorsqu’elle est capable de vous transmettre un sens, d’une manière tout à fait particulière, et c’est ce que fait cette voiture. Sur le plan visuel, elle présente une allure exaltante. Mais c’est le sens que vous donnez à cette voiture qui la rend spéciale. Que vous soyez conducteur ou passager, vous percevez la puissance de ce véhicule. Ce sont des sentiments et des expériences. »

Les outils que nous utilisons

Pour créer la BMW 8 X KOONS, l’artiste et son équipe de cocréateurs ont passé des centaines d’heures à dessiner et peindre à la main son extérieur et à personnaliser son intérieur. À l’heure où l’art numérique connaît un essor massif comme nouvelle frontière de l’expression artistique, on ne peut s’empêcher de se demander ce que l’avenir réserve à ce genre d’œuvre. Autrement dit : quel est le rôle de l’artisanat – traditionnellement perçu comme un gage de qualité aux yeux des collectionneurs (➜ Lire aussi : Comment devenir collectionneur d'art) comme des artistes – dans un monde où l’art est éphémère, numérique, et généré de plus en plus souvent par des clics plutôt que par des crayons ou des moules ?

« Les outils que nous développons en tant qu’êtres humains ont toujours été conçus pour nous aider à résoudre des problèmes ou à communiquer », affirme Koons. « Mais la nature des outils importe peu. Ce qui compte, c’est la façon dont ces outils sont utilisés pour créer du sens et révéler leur potentiel. La création de cette voiture, par exemple, est intrinsèquement liée à la technologie. Mais c’est notre réaction biologique à cette ingénierie et son être mécanique qui fait la différence. La technologie proprement dite n’est jamais la réponse. »

L’art devient l’essence de notre propre potentiel

L’art devient de l’art lorsque nous y réagissons, quelle que soit la manière dont il a été créé. Mais qu’apporte-t-il au créateur lui-même ? Que signifie pour lui le processus de création de quelque chose d’aussi unique qu’une BMW Art Car ?

« L’art est le véhicule qui m’aide à me transcender en tant que créateur. Je crois qu’il me permet de devenir un être humain plus vaste. L’art nous active, nous stimule et nous permet de comprendre notre relation avec l’extérieur, mais aussi avec notre intérieur. Il devient l’essence de notre propre potentiel et c’est tout ce qui compte. C’est vraiment ce que nous sommes. »

“POP! POP! POP!”

La stimulation des sens est une chose que Koons connaît bien. Son œuvre bouleverse les notions et les expériences largement répandues en matière de physique, d’échelle et de matériaux, et il n’a pas peur de laisser libre cours à son esprit. Cette formule a prouvé son immense succès et c’est encore à elle qu’il a eu recours pour son dernier projet.

« En réalité, pour dessiner la BMW 8 X KOONS, je me suis inspiré de mon travail original pour la première Art Car que j’ai créée en 2010 », révèle-t-il. « À cette époque, je voulais travailler avec une technologie lenticulaire, mais cela aurait tellement alourdi la voiture que ce n’était pas envisageable. Je me suis donc rabattu sur le plan B, dont la conception présentait différentes formes d’énergie. Mais le plan A qui me tenait vraiment à cœur consistait fondamentalement à créer une voiture qui aurait fait « POP ! POP ! POP ! » en passant. Mais je voulais aussi aborder cette voiture avec une approche minimaliste. Le résultat que nous avons aujourd’hui sous les yeux est malgré tout vraiment exaltant. Tout est peint à la main et elle communique clairement et précisément sa signification. C’est une affaire de puissance, de vitesse et de raison d’être – tout cela est incorporé dans le choix des couleurs, des textures et de l’approche globale. Toute son essence coule dans vos veines, peu importe où vous êtes assis. C’est vraiment un tout petit peu surchargé. »

Le vocabulaire universel de la joie

Cela va au-delà de la simple méthodologie. En poursuivant notre entretien avec Koons dans le cadre à couper le souffle du lac de Côme en automne, nous commençons à comprendre que le créateur natif de Pennsylvanie est profondément préoccupé par des questions qui transcendent effectivement le moment présent et qui nous préoccupent nous-mêmes en ce moment.

« La meilleure chose à faire est de suivre nos intérêts », déclare-t-il quand nous le sondons pour savoir comment rester motivé une fois que vous avez littéralement tout accompli.

« Cela vous conduit ainsi à ce qui est pertinent pour vous. Cela vous connecte à un vocabulaire universel et à des informations qui sont importantes pour vous. C’est donc ce que je fais. J’essaie de pratiquer l’acceptation, d’éliminer le jugement et de tenter de rester ouvert à absolument tout. Cette philosophie continue de me guider ; être curieux et intéressé. C’est ce que j’aime faire et ce qui me remplit de joie chaque jour. »

Les amateurs de l’œuvre de Koons pourront bientôt examiner de plus près la façon dont cette philosophie se traduit sur THE 8 X JEFF KOONS, lorsqu’elle sera présentée au grand public au printemps 2022.

D’ici là, tout comme Koons, nous devons garder juste encore assez de curiosité pour que nous puissions, nous aussi, nous faire une idée de ce que cela signifie vraiment de faire « POP ! POP ! POP ! ».

Restez à l’affût et visitez à nouveau le site BMW.COM au printemps 2022 pour une présentation complète de THE 8 X JEFF KOONS.

Auteure : David Barnwell ; Photos : Mustafa Abdulaziz