Bête noire : Vantablack chez BMW

4 min de lecture
Première mondiale sans coup de projecteur : BMW est le premier constructeur automobile à utiliser Vantablack, le noir le plus noir du monde. Ce noir absolu absorbe même la lumière. D’où vient-il ? Et pourquoi est-il si exceptionnel ?

Le 7 octobre 2019

Hussein Al Attar, designer responsable de la nouvelle BMW X6, appelle sa création « la bête ». Un surnom qui va comme un gant à ce modèle d’exposition habillé de Vantablack car il n’existe pas de noir plus noir que celui-ci.

Spectre d’absorption pratiquement total

En principe, Vantablack n’est pas une couleur ou une laque, mais un revêtement constitué de nanotubes de carbone. Chacun de ces nanotubes a la capacité d’absorber presque totalement la lumière. Placés devant un arrière-plan noir, les objets de couleur Vantablack semblent disparaître en l’absence de l’effet de profondeur de champ. La raison ? L’œil humain perçoit les formes habillées de Vantablack comme étant bidimensionnelles.

La voiture d’exposition BMW X6 a été habillée de la variante Vantablack VBx2 développée à l’origine pour les domaines de l’architecture et de la science. Ce pigment d’un noir absolu possède une réflexion hémisphérique totale de un pour cent, ce qui lui vaut d’être considéré comme un noir d’exception. Sa réflexion est moindre, et ce quel que soit l’angle depuis lequel on se place. Le grand avantage du vantablack s-vis est de pouvoir être vaporisé.

1 / 5
Vantablack fonctionne à merveille sur la BMW X6 en raison de sa taille, de sa forme marquante et de sa présence en général.
Ben Jensen

Inventeur de Vantablack

(en haut) (1) La BMW X6 bleue en cours de préparation pour être repeinte en Vantablack – les éléments de design et les vitres sont masqués. (2) La cabine de peinture improvisée attend le protagoniste.

Vantablack, de quoi s’agit-il exactement ?

Vantablack est un matériau en nanotubes de carbone, qui ne reflète pratiquement pas du tout la lumière. Ce noir noir est considéré comme le pigment le plus foncé du monde. Les droits sur ce produit appartiennent à Surrey NanoSystems, qui a développé ce pigment de couleur noir absolu pour l’aéronautique. Vanta signifie « Vertically Aligned Nano Tube Array » ou, en français, « réseau de nanotubes à alignement vertical ».

(dans le sens des aiguilles d'une montre, à partir du haut à gauche) (1) La BMW X6 préparée est mise en position. (2) Avant le relooking : un dernier coup d'œil à l'original. (3) En attente de la prochaine couche de Vantablack. (4) L'équipe de Surrey NanoSystems applique un apprêt pour Vantablack.

Habillée de la peinture de voiture en noir absolu, la BMW X6 est une pièce unique, puisque jamais une automobile n’avait été laquée en Vantablack. En collaboration avec Surrey NanoSystems, l’entreprise qui a développé ce noir noir, un véritable accroche-regard a vu le jour. « Par le passé, nous avons refusé d’innombrables demandes de constructeurs automobiles », affirme Ben Jensen, inventeur de Vantablack et fondateur de Surrey NanoSystems lorsqu’on l’interroge sur cette coopération. Ce n’est qu’avec la BMW X6 que l’entreprise a eu le sentiment d’avoir trouvé le bon véhicule pour cette expérience.

À l’origine, cette technologie a été développée pour le voyage spatial (➜ Lire aussi: Une météorite à bord). Le noir absolu Vantablack est travaillé à une température à partir de 430 degrés Celsius, ce qui permet de l’appliquer sur des matières délicates comme l’aluminium. Les objectifs traités avec Vantablack rendent visible les étoiles à faible luminosité et les galaxies très éloignées, les rayons parasites du soleil ayant pratiquement aucune chance face à ce matériau haute technologie.

La collaboration avec BMW a permis de mettre en valeur les éléments du design de la BMW X6 comme la calandre éclairée, les phares doubles et les phares arrière aux formes iconiques. Autant d’éléments qui contrastent de manière saisissante avec la peinture Vantablack au carbone absorbant la lumière.

Pour le créateur Hussein Al Attar, tout l’attrait de ce projet hors norme réside dans ces spécificités. Le pigment a par ailleurs ouvert de toutes nouvelles perspectives aux concepteurs. Lors de la création de la voiture d’exposition, ils ont en effet pu se concentrer sur les silhouettes et les proportions, sans tenir compte des réflexions et des jeux d’ombres et de lumières.

Presque prête : la BMW X6 Vantablack avec la dernière couche du noir le plus noir du monde.
Le revêtement Vantablack VBx2 fait ressortir les colonnes du design automobile, sans que la lumière et les reflets ne viennent troubler le regard.
Hussein Al Attar

Directeur créatif du design automobile chez Designworks

La « bête noire » en attente : la BMW X6 Vantablack est prête pour le shooting photo.

Sera-t-il possible d’acheter Vantablack ?

La voiture d’exposition restera une pièce unique, car rendre le noir le plus noir du monde compatible avec une utilisation dans l’univers automobile courant est un défi énorme. L’utilisation de la peinture Vantablack en noir noir serait en outre extrêmement onéreuse, sans parler des questions de sécurité dans le trafic routier. La technologie sera cependant intéressante dans le domaine des systèmes de capteurs basés sur des lasers et donc en matière de conduite autonome (➜ Les 5 étapes de la conduite autonome).