La BMW iX3 entre design et art

6 min de lecture
Les jantes aérodynamiques de la BMW iX3 constituent une nouveauté technologique et esthétique. Deux artistes de renommée internationale ont participé à leur création et ont développé leurs propres idées à ce sujet : Spencer Mar Guilburt et Tonia Calderon. Leurs créations ne sont pas à vendre mais en disent long sur la durabilité, l’art et le design.

Le 5 février 2021

Activer les notifications push

Mobilité innovante, futures tendances captivantes et tours/minute élevés : Inscrivez-vous dès maintenant pour être informé des dernières actualités.

Abonnement réussi.

Abonnement échoué.

Si vous avez besoin d'aide, suivez le lien pour obtenir de l'aide.

Avec les jantes aérodynamiques de la BMW iX3, BMW a, pour ainsi dire, réinventé la roue. Grâce à un nouveau type de construction, cette jante de 20 pouces est non seulement 15 % plus légère que la jante aérodynamique de série de 19 pouces, mais elle réduit également la consommation de carburant. « Cette jante a un très bon coefficient aérodynamique car elle est très plane », explique Daniel Wechner, qui était le chef de projet i Design supervisant le développement de la BMW iX3. « Il n’y a pratiquement pas de turbulence d’air dans la jante, ce qui la rend si efficace ». Dans le cas du véhicule tout électrique, cette conception particulière se remarque dans la consommation d’énergie : la BMW iX3 gagne jusqu’à dix kilomètres d’autonomie grâce au modèle haut de gamme de jantes aérodynamiques.

La faible quantité de matériau utilisée pour la jante de base, combinée aux inserts légers, qui sont constitués de supports en plastique avec une surface visible en aluminium, optimise non seulement l’efficacité mais aussi la dynamique de conduite. En outre, cela permet de produire en économisant les ressources, car aucun outil supplémentaire n’est nécessaire. Le large éventail de possibilités de conception personnalisée est un autre avantage de la jante qu’il ne faut pas sous-estimer. Par exemple, des inserts avec différents motifs de surface peuvent être placés sur la jante de base, selon le caractère du véhicule, sa ligne d’équipements et les souhaits personnels du client.

La volonté d’optimiser, le courage de changer et la conception de base liée à la durabilité ont inspiré les célèbres artistes Spencer Mar Guilburt et Tonia Calderon à jouer avec la forme de ce nouveau type de jante et à l’appréhender de manière artistique.

Émissions de CO2 0 g/km (cycle combiné)
Consommation de carburant 0 l/100 km (cycle combiné)
La consommation d'énergie 17,5-17,8 kWh/100 km (cycle combiné)

Spencer Mar Guilburt : la rencontre entre BMW Art Car et Wassily Kandinsky

Spencer Mar Guilburt vit à Los Angeles et s’y est fait un nom en tant qu’artiste de Street Art avec des peintures murales de grande envergure. Lors du dernier Art Basel à Miami, il a créé des peintures murales inspirantes et les a documentées sur différents réseaux sociaux. Beaucoup de ses peintures présentent des couleurs vives, des éléments de pop art et un symbolisme clair. Sa signature distinctive est également visible sur la jante qu’il a dessinée. « Une fois que la jante est isolée visuellement du pneu et du reste de la voiture, il devient évident que sa forme est très sculpturale », déclar-t-il. « Elle est conçue comme si sa place était au mur d’une galerie. Peindre dessus, ce serait comme décorer de l’art avec encore plus d’art ».

Il a quand même relevé le défi. Le résultat est une œuvre d’art qui a d’abord été esquissée numériquement, puis imprimée avec une imprimante à jet d’encre sur un papier d’archive résistant au vieillissement. Guilburt a ensuite continué à travailler sur cette impression aux crayons de couleur. « Ces crayons de haute qualité ont donné aux lignes lisses et à la finition de la jante un élément plus humain et une texture vraiment agréable », a-t-il déclaré. « C’est pourquoi je les préfère à d’autres couleurs dans des occasions comme celle-ci. »

Il s’est inspiré du maître et peintre du Bauhaus Wassily Kandinsky, fondateur de la peinture abstraite Piet Mondrian et de la BMW Art Car d’Esther Mahlangu. « J’ai senti un petit parallèle visuel entre eux », dit-il. Le leitmotiv classique du Bauhaus, « la forme suit la fonction », lui semble toujours « à moitié applicable » en tant que peintre. L’utilité d’un tableau, cependant, est « assez ésotérique » et sa forme doit l’être aussi : « Dans l’ensemble, je pense que c’est un résumé très élégant et concis d’un principe de design qui a vraiment aidé à changer le design pour l’améliorer. »

Tonia Calderon : la forme doit suivre la fonction

Tonia Calderon vit et travaille également à Los Angeles. Ses œuvres visuelles utilisent souvent des textures et des surfaces sans frontières qui obligent le spectateur à s’interroger, à ressentir et à réfléchir. Elles sont inspirées par les expériences de vie personnelles, les relations et le contexte multiculturel de l’artiste, qui a des ancêtres mexicains, néerlandais, indonésiens et chinois. Parmi les collectionneurs de son art figurent des musiciens célèbres tels qu’Alicia Keys, Dr Dre et Lady Gaga.

L’artiste a été particulièrement séduite par la symétrie du dessin de la jante aérodynamique : « Il y a quelque chose d’éloquent qui fait ressortir les contrastes, les lignes douces et arrondies à côté des lignes dures, la lumière et l’obscurité – c’est la vie. » Elle a commencé par élaborer le motif existant sur un papier mat avec une photographie de la jante, en mettant en évidence les formes existantes. « Je voulais ajouter un niveau dimensionnel sans perturber l’art qu’est le design d’origine », dit-elle. Son association représentait la vision à travers un kaléidoscope, où les formes déconstruites forment un cercle parfait. Cela se reflète également dans le choix du matériau : « J’ai utilisé de la peinture à l’huile pour ajouter des couches supplémentaires de verre finement broyé. »

Pour Tonia Calderon, les frontières entre l’art et le design sont fluides. Cela est particulièrement évident dans sa déclaration sur « la forme suit la fonction » : « Dans toute œuvre d’art ou de design, il faut toujours se concentrer sur la fonction », déclare-t-elle, « il est important de penser à l’histoire que nous voulons raconter, aux émotions que nous voulons évoquer et au but ou à la signification symbolique que nous voulons partager. Si la forme ne suit pas la fonction, nous ne créons pas un art au potentiel irrésistible. »

Le design durable est essentiel

Les deux artistes ont été particulièrement impressionnés par la durabilité de la nouvelle jante aérodynamique de BMW. « Nous oublions souvent combien il est important de concevoir l’avenir dans lequel nous voulons vivre », déclare Tonia Calderon. « Le design durable est essentiel pour notre santé, notre communauté et notre environnement ». Elle s’est dite surprise de voir que BMW était si engagé dans le développement durable et présentait de si beaux résultats. Spencer Mar Guilburt est heureux que la sportivité et le luxe que BMW représente ne soient pas compromis par le design durable, mais plutôt accentués : « Il est parmi les meilleurs. »

Photos : Tonia Calderon/Spencer Mar Guilburt ; Auteure : Christiane Winter